Monday, 23 October 2017

La Séthée ès Chorchièrs - Halloween



Êt'-ous supèrstitieux? - Are you superstitious?

Né v'chîn la fîn dé ch't' articl'ye du Bouanhomme George:

Here's the last part of this article by George F. Le Feuvre:

(fîn)
Et pis, y'a des livres des chorchièrs, i' faut craithe tch'i' n'y'en a pon forte dé iun ni d'l'autre au jour d'aniet, mai j'ai veu "Lé P'tit Albert" eune fais dans l'côffre-fort d'un anmîn tch'est mort dépis eune vîngtaine ou pus d'années. J'n'eus pon la chance dé l'liéthe dan l'temps. "Lé Grand Albèrt" et "Lé P'tit Albèrt", les deux livres d'chorchièrs, 'taient dans les temps appelés "Lé Grand-mêle" et "Lé P'tit-mêle". Dans l'temps jadis les gens craingnaient les chorchièrs et lus livres et dîsaient: "I' n'faut pon liéthe Lé Grand Albèrt, car tu'éthas à l'èrliéthe à l'arbours!"

Heutheusement, jé n'sommes pon escliaves du tchulte supèrstitieux d'nouos anchêtres à ch't heu. Mai eune chose èrmèrquabl'ye est qué l'habitude engendrée par lé pâssage d'appréchant nénante ans mé fait acouo (sans y penser) prendre soin dé n'pas crouaîsi des coutchieaux sus la tabl'ye - eune crianche du temps pâssé qué ch'tait mauvaise chance et sîngne dé tcherelle dans la maîson d'les crouaîsi!

George d'La Forge

Friday, 20 October 2017

1917: Cliément d'Caen et ses patates (2)

Siette et fîn dé ch't' histouaithe.

The conclusion of this story.


(Siette et fîn)
- Eh bein sé-m'n'âge! se fit Cliément, eh bein sé-m'n'âge! - Et le v'la qu'i' s'touanne de bord, fume à grosses bouffées et nos laisse en plian, Laïesse et mai, coumme si je v'naimes de lis faithe le pus mortel affront.

J'nos en fûmes à la van à Laïesse.

- Monte qu'i' m'dit, en riant, tu t'en vas savai tch'est qu'a tant fait marri le vieux.

J'monti avec li. J'nos assiévimes sus des pouques. Il 'tait dans les neuf heuthes. Laïesse dêhalli une jougue et un mogue de pinte, un pann'yi avec des beurrèes et des galettes et nos v'là à souper!

- J'ai prins mes précautions, s'fit-i'; j'en avons pour jusqu'à une heuthe ou deux du matin dvant qu'être dêchèrgis et une bouochie à mangi avec un p'tit lèrmin de temps en temps ne fait pas d'ma.

- Mais Cliément? j'lis d'mandi, en mordant à même d'une pièche de bouan pain d'fèrme entre tchi qu'y'avait une tranche de lard, tch'est don' qu'il a à être d'une telle humeur?

- Cliément d'Caen, m'expl'yitchi Laïesse, en se r'dréchant pour supper l'fond d'san mogue, de sorte que Cliément pusse la vaie, Cliément d'Caen a 'tè pinchi par sa faute. Coumme i' te l'disait, i' pensait réellement que les patates essaient à un prix fo' tout l'êtè. Il a gardè sa récolte à seule fin qu'ou cabottise autant qu'possibl'ye, dans l'espéthance de faithe mus qu'ses vaisins. Quand j'eu' vendu tout chein qu'j'avais à haller, sinon ma s'menche, j'êprouvi à faithe bardghin avec li pour les quatorze tounnieaux qui m'fallait pour le Gouvernement, j'offri de l'y'en baill'yi chinq ch'lins l'cabot, pour tout chein qu'i' m'fallait; i' r'fusi, j'offri chinq et d'mi, i' s'mint à m'rithe au nez; j'fu' jusqu'à six. I' s'motchait d'mai; il en voulait huit ou l'prix du 'bridge. Je chouaisi l'prix du bridge, jour par jour. I' m'fit lis signer accord à ch't'effet là!.. Ch'est ichin d'ses patates, j'les paie deux ch'lins quatre; j'les r'vends trais ch'lins et d'mi et j'faisons l'viage ensembl'ye à peu près touos les jours, mai l'avant!!

* * *
Je r'gardi par en driéthe. Cliément avait les yièrs sus nous coumme s'il éthait voulu nos avaler.

A ta santé, lis dis Laïesse, en l'vant san mogue pour la deuxième fais...

Elie

Thursday, 19 October 2017

1912: How the Courting Abruptly Ended

Coumme tchi trouver un houmme pouor Lonôre Pain? Ch'n'est pon aîsi!

The course of true love in the Pain family never did run smooth.


How the Courting Abruptly Ended

J'sis au m'zéspé! Ma Lonôre n'mange presque pus, s'en va soupithant d'haut et bas toute la journée; et touôs les siers, quant ou vint a la plieche, dans sa priéthe, ou-ès qu'nou prie pour "touôs les siens qui nos sont chiers" ou s'èsgouffe a plieuthé et sanglietté, que j'en sis oblyigie d'lis versé d'l'ieau fredde dans l'co pour la faithe se r'levé des pids du liét.

Ch'est chu clerque de tchi j'vos avais pâslé qu'est cause de tout l'malheu, l'méchant! Il a rompu l'tcheu a ma Lonôre; et, coumme j'en ai la triste éxpéthience mé même, chés rompeuses la n'sé djéthisse pas dans huit jours. Y m'sembye que ch'tait hier - et y'a pourtant pus d'vin'chinq ans de ch'la - que man tcheu fut rompu pour la preumiée fais. ch'fut.... Mais a tchi bon vos dithe san nom? Il est oquo tout plien d'vie, et péthe de famille; et ch'n'est pon la peine d'mamné d'la nêgthie entr' li et sa femme, avec tchi j'allais a l'èscolle siez Miss Bliampi. Après la crache qui m'fit, man tcheu resti rompu d'viers un mais ou d'même, quand par bounheu Mess Pain, man Piteur d'a'ch'teu, me r'mértchi eunne séthée que j'sortais d'eunne Assembliée prolongie.... et je n'fut pon longtemps a roublié m'n avarie.

Tant que ch'la duthe rompu, un tcheu d'jeunne fille, v'la tchi fait horribiément souffri, et les boutelles de docteu n'y peuvent rin.

Si j'tais riche

Eune poésie (en êcrithie modèrnîsée) d'Florence Hâcou.

A poem (in modernised spelling) by Florence Hacquoil.


Si j'tais riche, mé, coumme un rouai,
j'acat'tais un bieau châté!
Sus un j'va jé m'pronmèn'nais,
et janmais jé n'travâl'lais.

Dé temps en temps j'îthais m'pronm'ner
en grand navithe sus la mé.
Car j'aim'thais à vîsiter,
du monde entchi, la bieauté.

Des trésors j'rapportéthais -­
pouor ma mémée j'acat'tais
des robes et des cauches en souaie,
pouor qu'ou sait heutheuse et dgaie.

Les miyeu livres jé liêthais,
et la musique j'apprendrais.
Ès êfants pauvres et sans jouaie,
du pliaîsi jé lus donn'nais.

FMH

Monday, 16 October 2017

Des bras et des braichies - Arms and armfuls







  • bras d'ssus bras d'ssous = arm in arm
  • à flieur dé bras = with all one's might
  • à raide braiche = with all one's might
  • aver l'bras dans l'manche = know what's what, be up to doing
  • aver tout sus les bras = have work up to the eyeballs

Sunday, 15 October 2017

Peat and turf







1913: What Happened on Threshing Day

Eune articl'ye dé Ph'lippe Lé Sueux Mouothant publiée sus la Morning News du 17/9/1913. Mais tch'est qui s'adonnit à la batt'tie?

A Pain family tale from 1913 - plenty of drama and comedy, but we're still none the wiser as to what actually happened between 5 o'clock and half past five to cause such ructions...

What Happened on Threshing Day
J'fumes Lonore et mé et Piteur, lus aidji lus jour de machine, siez not' couosin Ouitté, la s'maine passée. Mais ch'est bin fini! Jommais pus j'ne r'mettron les pids, ma fille ni mé, siez chés gens la. J'avais dit oui, d'bouan tcheu, quand Sophie vint de d'mandé d'allé aidji a plé les poummes-terre, esdimé les paids d'mai, et met' la viande au fou. Je n'm'atendais certain'ment pon a ètre affrontée comme je l'fut.

Nos v'la don arrivées par la 'bus. La machine ronfliait déjà, et chatchun s'moustrait aussi douoch'ment qu'possibye. Piteur halli sa casaque, r'troussi ses manches, print eunne frouque, et, après avé bu eunne modjie d'cidre, s'en fut dvisé souos un poumi ov Douard Bigthé - l'sien qu'sa femme fut dans l'grand-banc l'mème Dinmanche que mé et qu'a mal touoné d'pis. Pour de mé, après avé oté man bouan fro et mins yun des siens a Sophie, j'me mins entouore les paids-d'mai, tandi qu'Lonore lus aidji a met' la vaisselle sus la longue tabye qu'avait 'té pliantée dans la caros'ie. Quand vint l'heuthe du diné, ne v'la tout l'monde qui s'desbarbouillent a la pompe; et quand i' futes a tabye, j'lus apportimes a mangi. Eunne rouelle de boeu de d'siez Dobbin, des ledjeunmes par le cabot, arrosés d'gravy fait avec le jus d'la viande, d'la flieau, et deux pots d'ieau bouillante.

Et pis, l'diné fini et l'travas r'quémenchi, nous s'mint a r'pathé tout. Mais Lonore avait dispathu!

Friday, 13 October 2017

Vendrédi l'treize - Friday 13th

Ch'est Vendrédi l'treize. Né v'chîn la preunmié maîntchi d'eune articl'ye du Bouanhomme George:

As it's Friday 13th, here's the first half of an article by George F. Le Feuvre:


Êtes'-ous supèrstitieux?

Trenton,
Michigan, USA.
Lé 11 dé juilet, 1981.

Moussieu l'Rédacteu,

Ou n'mé créthez p't-êt' pon, mais cèrtaines pèrsonnes dé nouos jours ont acouo des crianches supèrstitieuses qué l'pâssage du temps n'a pon 'couo dêraichinné. Et ch'n'est pon ravissant quand nous veint à penser qué quâsi tout êvènement d'la vie ordinnaithe du temps jadis 'tait assujetti à tchique crianche. Dans l'couothant d'tchiques années j'en a dêtailli eune racachie dans mes lettres, et jé n'm'en vais pon vouos enn'yer en l's'èrpétant ichîn. Mais ou d'vez vouos r'souv'nîn qué nouos anciens viyaient d's avèrtis, comme, par exempl'ye, quand un ouaîsé s'tapait contre eune ôsaine dé la f'nêtre en volant, ch'tait un avèrti tch'i' s'en allait aver un mort dans la maîson.

Monday, 9 October 2017

La Faîs'sie d'Cidre 2017






Wednesday, 4 October 2017

Lé Preinseu - The cider press

Eune vèrsion Jèrriaise d'eune poésie dé George Métivier qu'nou chante coumme chanson:

A Jèrriais version of a poem by George Métivier that is sung as a song:


Lé Preinseu

À l'honneu du mais d'Octobr-e,
not' James, tch'est bragi coumme un sa,
hueûle dé jouaie, en couochant lé mar :
"Malheu ès ouvrièrs sobres !"

Allons, tai ta goule et bai !
Vive lé tchué-é !!!
Allons, tai ta goule et bai !
Vive lé tchué et vive l'amet !!!

Sunday, 1 October 2017

L'Ôque d'Octobre



Saturday, 30 September 2017

Journée Întèrnâtionnale d'la Traduction - International Translation Day

Aniet ch'est la Journée Întèrnâtionnale d'la Traduction. Né v'chîn tchiques lians à des vèrsions Jèrriaises:

Today is International Translation Day. Here are some links to some Jèrriais translations:

Wednesday, 27 September 2017

La Journée Ûropéenne des Langues 2017

Eune poésie d'Geraint Jennings

A poem by Geraint Jennings






L'Histouaithe du Chèr, d'la Chèrvette, et du Chef Minnistre - Tale of the Deer, the Shrimp and the Chief Minister


Né v'chîn l'histouaithe tuitée (d'la tuittéthatuthe) par Geraint Jennings hièr pouor la Journée Întèrnâtionnale des P'tites Langues ès Médias Sociaux auve eune vèrsion Angliaîche et d'l'audgo:

Here's the tweeted story (twiterature) by Geraint Jennings from yesterday's International Social Media Day for Small Languages with an English translation and audio:

L'Histouaithe du Chèr, d'la Chèrvette, et du Chef Minnistre

D'la tuittéthatuthe pouor la Journée Întèrnâtionnale des P'tites Langues ès Médias Sociaux

(autcheune èrsembliance à autchun Chef Minnistre, vivant ou mort, est du sîmpl'ye hâsard)

Y'avait eune fais un chèr tch'eut l'avis au chèrvé d'chèrchi l'Chef Minnistre
Chu chèr chèrchit chîn' et là
Ch'est qu'lé Chef Minnistre né voulait nément êt' achîtré d'chu chèr
Il avait dêjà un fliotchet d'monde à lî côner du matîn au sé
Il enhannait d'toute chutte côn'nie d'Sénateurs, dé Députés, et d'Connêtabl'yes
Sans pâler d'la racachie d'journalistes tchi l'talbâtaient niet' et jeu
I' n'tait pon d'hait d'êt' côné d'même d'un chèr
Nan-dgia, i' n'chèrchait pon chenna
Lé chèr sé sîlyit dans la Chambre des Êtats et y chèrfouoillit
Tchi fouôle! Tout 'tait chein d'ssus d'ssous!
Mais l'Chef Minnistre avait happé la pathe
Lé Chef Minnistre s'en fut s'muchi dans la Tchève Rue à Sainte Mathie
Lé chèr n'l'èrchèrchéthait pon dans ch't' endrait-chîn
Nou n'éthait pon à chèrchi chicangne au pays d'cocangne
Lé chèr tout coumme 'tait achéthîn et s'en fut à la grève
Y'avait eune chèrvette à y'enchîtrer un châté d'sablion
Lé chèr li'enchèrgit d'adréchi ches patholes au Chef Minnistre
"Ch'est-i' qu'les chèrs et les chèrvettes èrchévthont acouo des sou?"
"Ch'est en tchi la vie est trop chiéthe achteu!"
La chèrvette et l'chèr lus en fûtent chèrchi l'Chef Minnistre
I' dêmuchîtent lé Chef Minnistre à Saint Mathie
"Nos v'chîn au ché d'vot' us," qu'i' lî m'nichîtent
"Et j'nos couoch'chons ichîn entréchîn qu'ou châr'rêtes not' avis!"
Lé Chef Minnistre fut chotchi d'êt' achîtré d'même d'un chèr et d'eune chèrvette
Au temps pâssé nou-s'éthait mîns d'ités affrontés au ché
Mais i' dit qu'i' y'éthait sans doute des ch'lîns dans l'vièr pid d'cauche des Êtats
Et l'chèr et la chèrvette èrchûtent châtchun chîn ch'lîns
Mais! Les ch'lîns n'valent d'aut' chi!
Lé Chef Minnistre avait tricachonné les comptes
Moralité: Si ch'est qu'lé Chef Minnistre est en chèrge, les chèrs et les chèrvettes éthont grand êché



Tuesday, 26 September 2017

Comptons L's Annimaux - Count the Animals (in Jèrriais!)

Comptons l's Annimaux - a translation to help children learn their numbers in Jèrriais

European Day of Languages/National Poetry Day



Commeunitchi ès Médias
Press release



Faithe d’eune pièrre trais coups – To make of a stone three blows
To kill three birds with one stone


This year, European Day of Languages (26th September) is just two days earlier than National Poetry Day.  To mark both occasions L’Office du Jèrriais is encouraging hundreds of the Island’s children to enjoy a Jèrriais poem written especially for them.  At the same time a brand-new website www.learnjerriais.org.je with details of classes available for children and adults and learning material will be launched.


All children in Year 4 in primary schools, together with those in Year 7 of selected secondary schools, will receive postcards bearing poems in Jèrriais (with English translations) on Freedom, the theme of National Poetry Day.  The poems, composed by Jèrriais teacher and poet Geraint Jennings, are available together with audio versions on the learnjerriais website, along with explanatory notes for teachers.


Anyone who is not a recipient of the poems and who would like copies can contact L’Office du Jèrriais, or alternatively visit the website at www.learnjerriais.org.je to download or listen to the words.  Why not liberate your Jèrriais tongue?


For immediate release.

     

Journée Ûropéenne des Langues - European Day of Languages

Aniet ch'est la Journée Ûropéenne des Langues. Né v'chîn tchiques vielles poésies multilîngues (auve du Jèrriais coumme dé raison!)

Today is European Day of Languages. Here are some old multilingual poems (with Jèrriais of course!)



Monday, 25 September 2017

Eune Hînprovisâtion

Eune vèrsion modèrnîsée d'chutte poésie.

Here's a version in modernised spelling of a poem by Jean Dorey (although there has in the past been some argument about the authorship) making fun of the Channel Islanders in turn (but especially our four-legged Guernsey cousins!)

EUNE HÎNPROVISÂTION
SATIRIQUE ET FARCICO-CONMIQUE SUS LES DIVÈRS NÂTIONNAUX D'LA MANCHE.



Lé JÈRRIAIS couort quand i' veurt donner assistance,
Dgèrnésiais lève touos ses dgéthets quand i' danse,*
L'Aur'gnais acate ordinnaithement quand i' dêpense,
Sèrtchais bait un vèrre quand il en a la chance,
L'Hèrmais est hardi court dé pé quand nou l'offense,
Et lé
Jéthouais s'en souveint bein quand il y pense!!!

UN NIOLEUX

* Qué nos vaîsîns aient quat' dgéthets,
Ou même qu'i' crient "Hi-hans!"
J'voudrais saver tch'est qu'il en est,
Pourvé qu'i' saient d'braves gens.

 

Wednesday, 20 September 2017

Vouler - to want

Présent

j'veurs
tu veurs
i' veurt
ou veurt
j'voulons
ou voulez
i' veulent / i' veurent

Prétérite

j'voulis
tu voulis
i' voulit
ou voulit
j'voulînmes
ou voulîtes / ou voulîdres
i' voulîtent / i' voulîdrent

Sunday, 17 September 2017

Ouappe! Capuche! Ouappe!

Ouappe! Capuche! Ouappe! En 1911 Elie fut à eune bordée d'boxe et d'sâbréthie et d'litte:

Biff! Wallop! Biff! In 1911 Elie went to see some boxing, fencing and wrestling.


Ouappe! Capuche! Ouappe!

Jeudi l'arlevée, j'traversais l'vier Marchi d'vièrs les quatre heuthes. J'allais bouan rond, sans faithe mine de rein et ne l'vais pon les yièrs de d'sus l'bu de mes vielles bottes. Je ne voulais pon aver à envisagi le r'gard à Mess Bisson car je m'r'app'lais que j'avais promins d'l'y'envier deux-treis vers en Jerriais au sujet des affidâvits et je n'l'avais pas fait.

Tout d'un coup ne v'lo une tappe qui m'tchait sus l'êpaule.

Saturday, 16 September 2017

L'ênèrgie et l'pouvé - Energy and power

l'ênèrgie
energy
lé pouvé / lé pouver
power
la forche
force




lé pouvé solaithe / lé pouver solaithe
solar power
lé pouvé d'louêmes / lé pouver d'louêmes
wave power
lé pouvé d'stînme / lé pouver d'stînme
steam power
lé pouvé d'vent / lé pouver d'vent
wind power
lé pouvé d'mathée / lé pouver d'mathée
tidal power
lé pouvé dg'ieau / lé pouver dg'ieau
water power / hydro power




eune stâtion d'pouvé / eune stâtion d'pouver
power station
eune stâtion d'êlectricité
electrical power station
eune stâtion nucléaithe
nuclear power station
eune stâtion hydroêlectrique
hydroelectric station
eune stâtion solaithe
solar power plant
un moulîn' à êlectricité
(wind) turbine
un moulîn' à mathée
tidal turbine
un moulîn' à stînme
steam turbine
eune brûl'lie d'salop'thies
energy from waste (plant)
eune cliôsée d'moulîns
a wind farm
eune moulinn'nie
an array of turbines
la géocaûff'thie
geothermal energy
la pomp'thie d'caleu
heat pumping




eune batt'tie
a battery
lé pouvé d'batt'tie / lé pouver d'batt'tie
battery power
èrchèrgi
to recharge
eune batt'tie r'chèrgeabl'ye
a rechargeable battery
un chèrgeux
a charger
dêchèrgi
to discharge
abréver d'pouvé / abréver d'pouver
to power, to supply power
un abréveux d'pouvé / un abréveux d'pouver
a power supply
un abréveux d'ênèrgie
an energy supply




d'la fouâle / d'la fouaille
fuel
fouailli / enfouâler / abréver
to fuel
abréver eune vaituthe d'pétrole
to fill a car with petrol
eune stâtion d'pétrole
a petrole station
eune rafinn'nie d'pétrole
a petrol refinery
eune rafinn'nie d'hielle
an oil refinery
l'abrév'thie / la fouâl'lie / l'enfouâl'lie
fuelling
d'la fouâle à fossiles / d'la fouaille à fossiles
fossil fuel
d'la biofouâle / d'la biofouaille
biofuel
d'la biomâsse
biomass




caûffer
to heat
lé caûffage
heating (fuelling for heat)
lé caûffement
heating (raising heat)
la caûff'thie / la caûff'sie
heating
la caûff'thie centrale
central heating
la caûff'thie globale
global warming
la caûffe
fuel for heating, firewood
d'la caûffe dé bouais
firewood
d'la caûffe dé tchèrbon
coal for fuel
eune caûffe dé tchèrbon
a load of coal (for fuel)
eune caûffée
a heating-up




brûler
to burn
la brûl'lie
burning, combustion




un lampion êlectrique
electric bulb
eune cliôsée êlectrique
electric field
un grais êlectrique
electric hob
un train êlectrique
electric train
l'êlectricité
electricity
un grand mât d'êlectricité
electricity pylon
eune fuse êlectrique
fuse
lé pouver r'nouv'labl'ye
renewable energy
un m'sutheux d'êlectricité
meter reader
un réacteu nucléaithe
nuclear reactor
eune chaûdgiéthe
a boiler
un stînme
a steamboat
un engîn à stînme
a steam engine
un engîn
an engine
un fou
a furnace
un fou solaithe
a solar furnace
un panné solaithe
a solar panel
un aître solaithe
a solar cell
un aître dé fouâle / un aître dé fouaille
a fuel cell




un fi
a wire
un ouaïyeu
a wire
ouaïeurer
to wire
èrouaïeurer
to rewire
l'èrouaïeur'rie
rewiring
un câbl'ye
a cable
câblier
to cable
la câbliéthie
cabling
un pliogue
a plug
pliodgi
to plug in
dêpliodgi
to unplug
eune cop'thie d'pouvé
a power cut
un drannet êlectrique
an electric grid
un drannet d'pouvé
a power grid
hors drannet
off-grid




fratchi
to frack
la fraqu'thie / la fraqu'sie
fracking




un bârrage
a dam, a barrage
un généthateu
a generator
êlectrifier
to electrify
l'êlectrifiéthie
electrification

1905: Choses et autres

Eune articl'ye dé 1905 par Philippe Le Sueur Mourant:

Philippe Le Sueur Mourant discussed budgetary matters, teachers' pay, and the question of Francis Jeune's title of Baron Saint Hélier (with the accent he insisted on):

Choses et autres

"Touos es Commités s'èsquentent, a ch'qué nos dit la gâzette, a d'mandé bieaucoup pus d'sous qu'l'année passée. A tchi jantre qui pensent? s'fait man vaisin 'Douard Le Sauteux. Ch'est ès siens qui dèspens'ont l'pus, achtheu', patholle d'hounneu! Sont y touos fos?"

Ch'est vrai, tout d'meme, qu'nos Commités ont touos, tant qu'i sont, a hallé des mouochiaux d'sous du Budget; mais y'n sont pas pus dèsrangis qu'd'ammor. Y's ont tous eunne sempiternelle peux du "Accountant" tchi s'en va v'nin d'Angliéterre lue baillyi "ouatte for" les autres jours. Ch'est lus gomme dé s'faithe voté trop d'sous par les Etats. Y pouoront dithe pus tard au "Accountant": "T'chès qu'ous avez a ouassé? L'Estats ont dit - ch'est mértchi sus l'Livre - qué j'pou'èmes dèspensé tout chenna!

Et l'"Accountant" n'y vèrra qu'bliu.

* * * *

Monday, 11 September 2017

1917: Cliément d'Caen et ses patates (1)

Eune pièche d'Elie dans les Chroniques de Jersey 7/7/1917

A story by EJ Luce from 1917:

Cliément d'Caen et ses patates

Cliément d'Caen est marri coumme un Normand. Cliément d'Caen n'est pas satisfait et ch'est au Gouvernement angliais qu'il en veurt. Le Gouvernement anglais et la saison tardive sont en train de l'mettre d'une humeur de tchan.

J'rencontri Cliément l'autre sai', aupi d'la station de Cheapside. Il 'tait gindè sus une vannèe de poutchies d'patates, en drièthe de la van à Laïesse Ernon.

- Hello, Cliément, que j'lis dis en arrêtant à côté de san vièr êtchipage, qu'est occouo pus dêlabré, pus ponc'leux, pus verdigrisè que d'habitude, coumment va?

Cliément abatti la chendre de sa pipe, la remplyi d'mauvais p'tun - des "shorts," coumme le sien avec tchi nou tue les perchons dans les serres - i' m'emprunti une allumette, la satchi sus l'fond d'ses braies et allumi.

Sunday, 10 September 2017

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

Picswiss BL-49-09Sieaume 120:
Psalm 120:
Dans man malheu j'crie au Seigneu qu'i' m'rêponde: Sauve-mé des lèvres d'êcliandréthie, d'la langue dé menn'ties! Tch'est qui té s'sa înflyigi, à té, langue dé menn'ties? Et tchi acouo? D's èrchelles dé dgèrryi à t'pitchi et des brandons d'brîngeas à t'brûler! J'sis-t-i' malheutheux, mé, un horsain à Méchech tchi dait d'meuther ès tentes dé Kédar! J'ai d'meuthé trop longtemps siez les cheins tchi détestent la paix. J'sis pouor la paix, mais quand j'pâle, ieux i' sont pouor la dgèrre.

Lé Trop Niet - You can have too much of a good thing

Auprès chutte bliogu'thie et chette-chîn, né v'chîn acouo eune exempl'ye du vèrbe niéthe:

Another example of the verb niéthe - to harm - in action.

Lé trop niet
Lé happe-la-leune veurt haler tout.
Combein qu'i' veurt agu'ner!
Mais mêfi'-ous! Tréjous i' s'adonne
qu'à la fîn lé trop niet.

Lé pînteux lève sans cêsse san coute:
il engoul'lait la mé.
Il en sèqu'thait même la Dêroute -
à la fîn lé trop niet.

Un quédaineux cache coumme lé vent,
va coumme un êraté,
mail il arriv'tha dêliêment
à sa fîn. Lé trop niet.

Lithe - shine

lithe





Présent



j'lis

tu lis

i' lit

ou lit

j'lîthons

ou lîthez

i' lîthent



Prétérite



j'lîthis

tu lîthis

i' lîthit

ou lîthit

j'lîthînmes

ou lîthîtes / ou lîthîdres

i' lîthîtent / i' lîthîdrent


Jour Nâtionna du Dgibrâltar - Gibraltar National Day

Aniet ch'est l'Jour Nâtionna du Dgibrâltar. Né v'chîn eune poésie en Jèrriais auve du Llanito, et eune pièche dé 1964 dé George d'La Forge:

Today is Gibraltar National Day. Here are a video in Jèrriais with some Llanito, and a text from 1964 by George d'La Forge:



Saturday, 9 September 2017

Ar du matîn



Ar du matîn

Ar du matîn, met-té en c'mîn
et attînfe-té d'toutes les couleurs,
saûticote en coton, satîn,
et v'lous, pîndgi d'ribans et d'flieurs.

À matîn, abrie-té en ar,
bein bigathé en clius et clyîns,
belli atout flianflius et fard:
li librément - n'sai d'aut' atînt.

Auve pus d'êcliat qu'les C'mîns d'Saint Jacques,
êtouinné d'êtailes et d'êclyîns
d'blianc, rouoge et or sus ta câsaque:
met-té en c'mîn, ar du matîn.

rithe - laugh

rithe




Présent

j'ris / j'ri
tu ris / tu ri
i' rit
ou rit
j'rions
ou riez
i' rient / i' rîsent / i' rîthent

Prétérite

j'ris
tu ris
i' rit
ou rit
j'rînmes / j'ryînmes
ou rîtes / ou rîdres / ou ryîtes / ou rdres
i' rîtent / i' rîdrent / i' ryîtent / i' ryîdrent

Wednesday, 6 September 2017

Craithe - believe

craithe


Présent

j'crai
tu crai
i' crait
ou crait
j'criyons
ou criyiz / ou criyez
i' craient

Prétérite

j'crus
tu crus
i' crut
ou crut
j'creûnmes
ou crûtes / ou crûdres
i' crûtent / i' crûdrent

Chansons entouor l'cidre - Songs about cider

Né v'chîn des chansons d'la Faîs'sie d'Cidre 2011:

Here are some songs from the 2011 Faîs'sie d'Cidre:








Lé Trop Niet - You can have too much of a good thing

Né v'chîn eune vèrsion modèrnîsée d'eune poésie publiée en 1898. Ou fut r'publiée deux fais duthant l'Otchupâtion dans Les Chroniques de Jersey (en 1941 et 1942) et nou-s'en comprannait sans doute lé sens autrément dans ches temps-là. Nou n'sait pon tchi qui 'tait l'auteu, mais y'a raison d'craithe qué ch'est probabl'ye qué ché s'sait sait Livonia sait Georgie ofûche.

Here's a modernised version of a poem first published in 1898. It was reprinted in the newspaper Les Chroniques de Jersey twice during the Occupation, and the recommendations not to talk too much about one's neighbour, about looking on the bright side, and having too much of a good thing, must have resonated with the readership under Occupation conditions. The author is anonymous, but there's reason to believe that one of the De Faye sisters wrote it.



Lé Trop Niet

Jé crai qué l'cidre est bouon
si tu'en bai en modéthâtion:
bai-z-en tout caûd si tu'as du fraid dans la tête,
mais prend m'n avis et n'sai pas bête:
lé trop niet.

niéthe - to harm

niéthe

Présent

j'nié
tu nié
i' niet
ou niet
j'niêthons
ou niêthiz
i' niêthent

Prétérite

j'niêthis
tu niêthis
i' niêthit
ou niêthit
j'niêthînmes
ou niêthîtes / ou niêthîdres
i' niêthîtent / i' niêthîdrent

Mé, j'sis chein qué j'sis - I am what I am

Un mio d'fanne pouor l'Ordgi d's Îles (et n'faut pon aver honte dé chanter quas...)

A bit of fun for Channel Islands Pride (and one mustn't be ashamed of singing out of tune...)



Mé, j'sis chein qué j'sis
I am what I am

Mé, j'sis chein qué j'sis
et chein qué j'sis, ch'est raîque d'ma faichon.
Vé-t-en m'vaie achteu
caud coumme lé feu
ou fraid coumme gliaichon.
J'sis siez mé,
n'y'a d'aut' bord dans l'monde dé tchi j'sis pus fyi;
siez mé,
n'y'a autchun bord où'est qu'j'ai à mé muchi.
Rein n'vaut dans la vie
sénon qu'nou dit:
Bouonnes gens, mé, j'sis chein qué j'sis.