Saturday, 30 July 2016

Lé Sèrmon sus la Montangne (acouo deux vèrsions) - The Sermon on the Mount (two more versions)

Né v'chîn acouo deux vèrsions du Sèrmon sus la Montangne: la preunmiéthe fut publiée par bordées dans l'magâsîn d'l'église Anglyicanne en Jèrri The Pilot, épis la deuxième tchiques années pus tard dans l'Bulletîn d'Quart d'An d'l'Assembliée d'Jèrriais (Vol. III). Les deux vèrsion sont du Docteu Fraînque Le Maistre et nou peut compather les difféthences (par exempl'ye la deuxième manque les vèrsets 29-30 du Chapitre 5). Tchiques fautes d'înmprînm'thie ont 'té corrigies.

The Sermon on the Mount (two more versions by Dr Frank Le Maistre): here for comparison purposes are the versions published first in the Anglican magazine The Pilot and secondly, a few years later, in the magazine of L'Assembliée d'Jèrriais.


Lé Sèrmon sus la Montangne dans The Pilot
Frescoangelico100216
Et Jésû allait par toute la Galilée, pouor ensingni dans lus synagogues et prêchi l'évangile du rouoyaume, et r'dgéthissant touos les maux et toutes les maladies du peupl'ye.

Et sa r'nommée fut connue par toute la Sythie; et i' li'am'nîdrent touos les cheins tch'étaient malades et afflyigis dé difféthents maux et d'douleurs, les cheins tch'étaient possédés, les leunatiques et les paralytiques, et i' les r'dgéthissait.

Et un grand fliotchet d'gens l'siêthaient d'la Galilée, d'la Décapole, dé Jéthusalem, d'la Judée et d'au-d'là du Jourdain.

Et viyant tout chu peupl'ye-là, Jésû montit sus eune montangne; i' s'assiévit et ses discipl'yes s'appréchîdrent d'li;

Et il ouvrit sa bouoche pouor les ensingni et dit: Beinheutheux les pauvres d'esprit, car lé rouoyaume des cieux est à ieux.

Beinheutheux les cheins tchi plieuthent, car i' s'sont consolés.

Beinheutheux les doux d'natuthe, car i' possèd'dont la tèrre.

Beinheutheux les cheins tch'ont faim et sé d'la justice, car i' s'sont rassasiés.

Beinheutheux les cheins tch'ont pitchi des autres, car nou-s-étha étout pitchi d'ieux.

Beinheutheux les cheins tch'ont l'tchoeu pur, car i' vêrront l'Bouon Dgieu.

Beinheutheux les cheins tchi chèrchent la paix, car i' s'sont appelés l's éfants du Bouon Dgieu.

Beinheutheux les cheins tchi s'sont pèrsétchutés pouor la justice, car lé rouoyaume des cieux est à ieux.

Beinheutheux ou s'sez quand l's hommes vouos dênîngréthont, et vouos pèrsétchut'tont, et tch'i' dithont faussement toute sorte d'ma contre vous à cause dé mé.

Séyiz-en raide contents, et rêjouiss'ous; car eune grand' rêcompense vouos attend dans les cieux. Car ch'est d'même tch'il' ont pèrsétchuté les prophètes tch'ont 'té d'vant vous.

The Occupation of Paradise

Phil Bridgieaux a bliodgi:

For Bert, as for many in l'Assembliée d'Jèrriais, the language of Jèrriais found a new and valuable role during the Occupation. It allowed islanders to communicate in privacy under the noses of their Nazi occupiers. ...

Friday, 29 July 2016

Tigre, grand Tigre à grédilyi - Tyger Tyger, burning bright

Tigre, grand Tigre à grédilyi
la néthe niet partoutes les bouaîs'sies;
Tchi divîns mains, êtèrnels ièrs
tchi graiethaient tén âffreuse êtchèrre?

Bein au liain, dans tchi ciel ou mé
qu'tes ièrs c'mench'chaient à trélûther?
Sus tchill' ailes qu'i' mont'tait ès cieux?
Atout tchi main qu'i' gaff'thait l'feu?

Atout tchille êpaûle, tchil ajet,
qu'i' teurqu'thait tan tchoeu à san gré?
Au preunmié battement dé tan tchoeu,
tchi main, tchi pids té f'thaient frémeu?

À tchi la chaîne, à tchi l'marté
tchi forgéthaient un 'té chèrvé?
Sus tchille enclieunme, auve tchi pouongnie
qu'il enfrêm'thait ta frémithie?

Quand l's êtailes pitchîtent bas lus lanches
et plieuthîtent en pèrdant cont'nanche:
ch'est-i' qu'i' souôriait, li, dé t'vaie?
I' fit l'Angné - té, t'a-t-i' fait?

Tigre, grand Tigre à grédilyi
la néthe niet partoutes les bouaîs'sies;
Tchi divîns mains, êtèrnels ièrs
tch'ôs'saient graie tén âffreuse êtchèrre?

William Blake
Vèrsion Jèrriaise dé Geraint Jennings, 2016

Songs of Innocence and of Experience copy N object 8 The Tyger

Jèrriais - The Shock of the New



'Jèrriais - The Shock of the New' exhibition 1-10th October, featuring work by Philip Regan at CCA Galleries International. In partnership with Jersey Literature Festival.

Lé Sèrmon sus la montangne - The Sermon on the mount

Brooklyn Museum - The Sermon of the Beatitudes (La sermon des béatitudes) - James TissotLa Bouonne Nouvelle s'lon Matchi, 4:23 - 7:29:

Saint Matthew's Gospel, from the end of Chapter 4 to the end of Chapter 7:

Jésû viagit partoute la Galilée en ensîngnant dans lus salles d'assembliées, et prêchant d'la Bouonne Nouvelle du Rouoyaume, et r'dgéthissant touos les maux et maladies parmi l'monde. Nou-s'en pâlait partoute la Sythie et nou li'am'nîdrent ses malades tchi 'taient afflyigies dé toutes les manniéthes dé maux: les cheins auve des mauvais esprits, tchi tchiyaient du ma, tchi 'taient au pliâtre; et i' les r'dgéthîdrent touos ieux. Nou l'siêthait par mouochieaux d'la Galilée, des Dgiêx-Villes, dé Jéthusalem, et d'Judée et d'la contrée d'l'aut' bord du Jourdain.

Quand i' r'mèrtchit l'fliotchet d'monde, il amontit amont un mont et s'assiévit. Ses approtis lus assemblyîdrent à l'entou d'li et i' s'êcantit d'lus ensîngni en dîthant:

"Bénîns sont les pouôrres en esprit, ch'est en tchi ch'est à ieux l'Rouoyaume des Cieux; bénîns sont les cheins tchi plieuthent, ch'est en tchi nou les souôlag'gea; bénîns sont les doux d'natuthe, ch'est en tchi il héthit'tont la tèrre; bénîns sont les cheins tch'ont faim et sé pouor chein tch'est juste, ch'est en tchi i' s'sont rassasiés; bénîns sont les cheins tch'ont pitchi, ch'est en tchi nou lus mouontrétha pitchi; bénîns sont les cheins tch'ont l'tchoeu pur, ch'est en tchi i' vèrront l'Bouôn Dgieu; bénîns sont les cheins tchi r'graient la paix, ch'est en tchi nou l's appel'la les fis dé Dgieu; bénîns sont les cheins qu'nou venge pouor aver fait chein tch'est juste, ch'est en tchi ch'est à ieux l'Rouoyaume des Cieux; et vous, ou s'sez bénîns quand nou vos êcliandrétha et vos veng'gea et vos trait'ta dé toutes les sortes par cause dé mé. Rêjouiss'-ous! Séyiz heutheurs! Ch'est en tchi ous éthez vot' rêcompense dé grée dêjà ès cieux; tout coumme nou-s'avait traité d'la même manniéthe, véthe, les prophètes tchi vîndrent dévant vous.

Ous êtes lé sé d'la tèrre. Mais si chu sé a pèrdu san salîn, coumme tchi qu'i' s'èrsal'la? I' n'est d'aut' bouon à rein et est pouor êt' fliantchi hors et pilvâtchi.

Nou-s'êtiboqu'thait un tigre - One could tease a tiger

Tipu's Tiger with keyboard on display 2006AH4168
Un houmme est dans l'jeungl'ye.
D'un co, un tigre geuthit d'parmi les bouais.
Lé tigre saute sus l'houmme,
et l'................................ atout ses grîns et dents!

Atout tchi vèrbe qu'ou rempliéthêtes lé creux?
Nou d'mandit à tchiqu's'uns des rédgulièrs au café hièr au matîn et né v'chîn tchiques rêponses:

Thursday, 28 July 2016

Anglo-Norman words: Word of the Month: Sky blue, peacock blue, indigo ...

Anglo-Norman words: Word of the Month: Sky blue, peacock blue, indigo ...: As part of my PhD thesis, I have been researching language contact between Anglo-Norman and dialects of medieval Italian. The AND curre...

Wednesday, 27 July 2016

Sonnet 90 dé Shakespeare



Sonnet 90
Si tu'as eune hie contre mé, ai-la achteu;
achteu qu'lé monde est d'hait dé m'contrathier,
dé m'envyer en malforteune, en dêcreu,
mais quand j's'sai hors du ji, n'veins pon m'taper.
N'veins d'aut', un co qu'man tchoeu a seu ch't aigrîn,
t'èrjouaindre à l'assaut d'un enn'mîn dêchu,
n'tâsse pon eune dêtchèrque sus lé d'luge à v'nîn,
à seule fîn d'èrbattre lé chein qu'tu'as battu.
S'tu veurs m'lâtchi, assa, né m'tchitte pon l'drein
auprès ches vengeances tchi tchaient ieune par ieune;
mais tape lé preunmyi, qu'man rabat sait pliein
au c'menchement du piéthe dé ma malforteune.
Et tout chein tch'est du ma, tch'achteu m'fait ma,
compathé d'auve té, né s'sa d'aut' du r'ta.

Monday, 25 July 2016

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

Couochant Jèrri Dézembre 2013 4Sieaume 104, vèrsets 1-15:

Psalm 104, verses 1-15:
Louange lé Seigneu, oh m'n âme! Oh Seigneu, man Dgieu, tu'es mangnifique; tu'es habilyi d'hounneu et d'pouvé. Tu'es enfliubé d'leunmiéthe coumme d'un manté; tu'êtravèle les cieux coumme lé ridgieau d'eune tente. Tu'as grée l'tchèrpent d'tan siez-té sus l's ieaux; tu fai sèrvi les nouages pouor tan tchéthiot; tu vais sus l's ailes du vent; tu fai sèrvi les vents pouor tes m'sagièrs et les fliambes dé feu pouor tes sèrveurs. Tu'as fitchi la tèrre sus ses fondâtions à seule fîn qu'ou n'sait janmais êlouaîssie; tu la couvre atout la mé coumme atout eune robe; les ieaux ont couèrt les montangnes; un co qu'tu pâlis, i' happîdrent la pathe, au son d'tén ôrage, i' lus en fûdrent dé peux. Les montangnes lus mâtidrent et les vaux lus baîssîdrent coumme tu l'avais arreuné. Tu mîns des bornes ou d'vises à ieux, à seule fîn qu'la tèrre n'en r's'sait janmais r'couèrte. Tu'as vèrsé les dous ès vallées; i' coulent entré les monts; il' abrèvent tout l'bestchias ès clios; l's ânes sauvages lus y'assâsient. L'ouaîth'lîn d'l'air y font lus nids là l'tou et chantent parmi les branques. Il envyie la plyie dé d'dans ses stôrres ès montangnes; la tèrre est remplyie des frits dé chein qu'i' r'graie. I' fait pousser l'hèrbe pouor l'bestchias, et les pliantes pouor l'usage des gens à seule fîn qu'lé pain veinge d'la tèrre, et du vîn pouor rêjoui l'tchoeu d'l'houmme, et dé l'hielle pouor qu'sa fache èrlithe, et du pain pouor renforchi san tchoeu.

Êcritchieaux à Saint Hélyi - Signs in Saint Helier

Av'-ous r'mèrtchi les nouvieaux êcritchieaux en Ville auve du Jèrriais?

Have you noticed the new signage in Town with Jèrriais?









Sunday, 24 July 2016

1912: La Députation à Londres (2)

(siette et fîn)
J'ai tè au dîner d'l'Agritchultuthe et pus d'une fais quand y'avait un bantchèt à l'Europe, j'en-'tais. Mais jamais d'ma vie j'n'avais yeu souos la dent un fricot coumme le sien d'la Cecil.

Oh! J'sai bein qu'en Jerry nou-z'a habitude de crier sus les frais de l'Hôtel Cecil, et de temps en temps nou' z'envie des paltèes ès siens qu'y vont. P't'être que j'l'ai fait, mé-même, dans l'passè. Mais ch'est que je n'comprenais pas la chose. - Comme me disait Moussieu l'Baill'yi en dêpliant sa serviette: "Tch'est qui paie pour tout chonnechin en fin d'compte? Les fonds du public! - Tch'est qui contribue ès fonds du public? Touos les contribuabl'yes de Jerry! - Tch'est qui forme partie des contribuabl'yes de Jerry? Nos chinq! Ch'est en tchi, s'fit-i', j'avons payé pour chonnechin. Man raisonnement est sain. Mangiz, d'bouan appétit, mes garçons, et n'prenez pon chein qu'est dans les décanteurs pour d'la pitchette.

Là-d'sus nou s'tèrti.

Friday, 22 July 2016

Lé Nouot' Péthe - The Lord's Prayer

Nou-s'a d'mandé eune vèrsion chantabl'ye d'la Priéthe du Seigneu - Lé Nouot' Péthe - en Jèrriais.

Né v'chîn la vèrsion tch'a 'té chantée d'pis bein d's années ès sèrvice d'L'Assembliée d'Jèrriais:

A short while ago we were asked about a singable version of the Lord's Prayer in Jèrriais. Here's the setting as used at Assembliée services for many years - the music has been photocopied so many times that the quality isn't wonderful - and the origin is unknown (any ideas?):


Et né v'chîn eune vèrsion Anglyicanne dé Robert Stone (dans les 1550) - probabliément la preunmié musique composée pouor la Litourgie en Angliais à la R'formâtion (mais l'adaptâtion pouor l'Jèrriais est d'achteu):

Robert Stone's Anglican setting is probably the earliest known to be composed for the new English-language liturgy at the Reformation, and has in recent years been adapted for Jèrriais: