Monday, 29 September 2014

L'Examen

Eune poésie d'Livonia d'1901:

A poem by Livonia from 1901 (yes, the spelling is a bit eccentric!):

L'Examen
Avous jamais tet sus un "stage,"
J'entends a eun examen,
Chonchein vos eintérraissat p'têtre
Quand j'vos contait pour le sien.

Sus tchiq' jalli eunne fais chanté
Tchet reinque l'année pâsée,
Mai j'amais j'en peux l'oublièr
Quand j'vivrais pour des années.

J'allimes eunne fais à la pratique,
Eun sé devant l'examen,
Mais vraiment tchet magnifique
Comme les parties accordaient bein.

La Saint Miché - Michaelmas

Bouonne Saint Miché à touos les Nouormands!

Happy Michaelmas to all Normans!


(Saint Miché dans l'églyise dé Saint Cliément)

Saint Miché dans la Bibl'ye:

Saint Michael in the Bible:


Dannié 10: 13-14
Mais lé gardgien du rouoyaume d'Pèrse m'opposait duthant vîngt-tch'iun jours; mais Miché, iun des grands gardgiens, vînt m'aîdgi et j'laîssis là auve lé gardgien du rouoyaume d'Pèrse, et j'sis v'nu à seule fîn dé t'aîdgi à comprendre tch'est qu'i' s'adonn'na auve tan peupl'ye à la fîn des jours. Ch'est en tchi y'a acouo eune vision pouor ches jours-là.

Dannié 10:21
Mais j'ai à t'dithe chein tch'est înscrit dans l'livre d'la véthité. N'y'a fis d'âme auve mé tchi s'oppose à ches gardgiens sénon Miché, tan gardgien.

Dannié 12: 1-3
À chu temps-là Miché, l'grand gardgien, l'souôtchein d'tan peupl'ye, s'èrdréch'cha, et y'étha eune pause dé disteurbé, d'ité qu'i' n'y'a janmais ieu d'pis la fondâtion des nâtions. Mais à chu temps-là tan peupl'ye êcapp'tha, touos les cheins tchi s'ont r'gistrés dans l'livre. Bein des cheins tchi dorment dans l'pays du ponsi lus rêvil'lont, tchiqu's'uns à la vie êtèrnelle et d'aut's à la condamnâtion et au dêdain à tout janmais. Les cheins tchi sont avîsés lithont coumme la lueu du ciel, et les cheins tchi mènent un tas d'monde à la justice, coumme les êtailes jusqu'ès âges des âges.

Judâ 1:9
Assa quand Miché, iun des grands m'sagièrs, littait contre lé Malîn pouor l'corps d'Moïse, i' n'ôsait pon l'atchûser d'l'êcliandréthie mais lî dit raîque, "Qu'lé Seigneu t'lichonne!"

Révélâtion 12: 7-9
Et y'eut eune dgèrre au ciel. Miché est ses anges lus en fûdrent combattre lé dragon, et l'dragon et ses anges quétilyîdrent mais i' fûdrent achouêmis et i' n'y'avait d'aut' dé run pouor ieux au ciel. Et l'grand dragon fut pitchi bas, chu vièr sèrpent tch'a nom l'Malîn et l'Enn'mîn, l'chein tchi dêroute tout l'monde. I' fut pitchi bas dans la tèrre, et ses anges fûdrent pitchis bas acanté li.

Sunday, 28 September 2014

Les goûts - Tastes

Nou fit sèrvi chutte liste dé vocabulaithe auve la Section de la langue Jèrriaise hièr:

This vocab list was used by the Section at the Société Jersiaise event yesterday:

d'l'âcrîn a sharp taste
agouôté seasoned
aigre sharp, sour, acidic
amé bitter
d'l'amidget good flavour, flavourful
amièrti bitter
bliat/bliaque over-ripe
un bouôn r'lais a pleasant taste
chucré sugary
crémeux creamy
un dêbet a slight taste
d'licieux delicious
douocheâtre sweetish
doux sweet
du douochîn a sweet taste
du fou-bas strong cider, scrumpy
du meûque rancid taste
du pitchet pungent, strong taste, a kick
êpici spiced, spicy
fade tasteless
feuntchi smoked, smoky
un fort goût strong taste
frais fresh
frité fruity
eune gouôte a (little) taste, a smidgeon
un goût d'brûlîn a burnt taste
un goût d'èrpéta strong taste, a kick
un goût d'èrva-s-y more-ish
un goût d'mouaîsi a musty taste
un goût d'radgîn a strong taste
un goût r'lévé strong taste
laiteux milky
malaûc'seux revolting
meux ripe
mielleux like honey
paîvré peppery
pînmenté hot, spicy
pouôrri rotten
un p'tit suthîn a slightly sour taste
roussi singed
un r'tûnfîn an aftertaste
salé salty
su sour
suthâtre sourish
v'là tch'a les sept goûts! that tastes awful!

Saturday, 27 September 2014

BBC Radio Branchage: Badlabecques

BBC Radio Branchage (audgo - audio):
Kit Ashton and Montfort Tadier from Badlabecques perform live in session on BBC Radio Branchage from the bus outside the parish hall in St Aubin.

This includes a Jèrriais version of the Leonard Cohen song Dance me to the end of love.


Friday, 26 September 2014

1915: Lé Caouain et l'litcheu - The Owl and drink (2)

L'adgèvement d'l'histouaithe:

The conclusion of the story:

(siette et fîn)
Opprès chenna ou s'mint à m'liéthe le rapport du meeting des "Catch-my-Pal" et chanti les louanges du Révd. Scrymgeour et ainsi d'suite, mais là-d'sus de dêhalli une gâzette de ma pouchette et j'lis la la lettre au bouanhomme Coxhead.

Mais i' n'y-avait pas moyen d'la convaincre, ou n'voulait pas entendre raison du tout et finit par me dithe que j'étions un tas d'ivrouognes.

Alors, garçons, acheteu qu'ou savez comment qu'les choses vont siez-nous, ou comprendrez bein quand ou veindrez m'visiter, que je ne s'sai pas dans la position de vos offri tchiquechose à prendre, et ou me f'thez grand pliaisi, si Marie Hibou est présente, de n'entamer pas une dischussion à chu sujet-là, car ou pouorrait bein s'oublier au point d'vos insulter, et dès qu'ous aithiez l'dos touanné che s'sait oquo mé qu'en aithait du piéthe.

J'ai êprouvé à la faithe promettre que che s'sa raique duthant la djerre qu'oulle impos'sa toutes ches restrictions ichin, mais jusqu'acheteu ou n'a pas voulu se compromettre en auchune maniéthe.

Sav'ous bein que j'ai un espèce de soupçon qu'ou n'a réelement pas dêtruit ches boutelles-là, mais qu'ou les a muchis de tchique quarre et qu'ch'est lyi et la vieille laveresse qui vient siez nous qu'en profitent quand je n'sis pas là.

La Journée Ûropéenne des Langues 2014

Eune poésie pouor la Journée Ûropéenne des Langues:

A poem for European Day of Languages:

La Journée Ûropéenne des Langues 2014
Lé tou du trou du bouais d'fendu,
la langue s'y sîl'ye à sèrpenter;
chutte langue laminne à touos les buts;
ou s'dêhale, froutchie et fritée;

ou sûffl'ye freûleusement et suggéthe
la prêch'chie d'poummes, la mang'gie d'mots,
la d'vouoth'thie dé san divuldgéthe,
des murmuthes d'mangues en margalot:

eune tentâtion dé d'vis et d'frits
litchis par la langue dans l'gardîn,
sîlyie par l'ouï-tchi d'un poummyi
tchi juse d'l'amour et du lamîn.

V'là la langue nouée lé tou du bouais,
touônnée du bord bliat d'eune bouochie;
not' dgèrgon dgéthote dans sa vouaix -
ch'est-i' un péché dé l'prêchi?

Geraint Jennings
Septembre 2014

Thursday, 25 September 2014

Eune modgie d'thée

Eune modgie d'thée

Janvi, 1917 (3)

Né v'chîn la dreine partie d'eune poésie d'Elie du mais d'Janvyi 1917. Not' rînmeux r'est ès alexandrîns cliâssiques - mais y'a tchique dro dans chutte vèrsion publiée sus la gâzette: y'a "rouge bé" au run d' "rouoge bé" qu'nou-s'a ieu deux fais d'vant, épis "yeux" au run d' "ièrs" tch'ont ieux étout appathu deux fais d'vant dans chutte poésie. Trop d'Français dans la vèrsificâtion, ofûche?:

Here's the concluding part of Elie's observations on January 1917. The poem reverts to classical alexandrine metre, but something strange happens when a couple of French words turn up when the Jèrriais cognates have previously appeared in the poem and there seems no reason for it (although one does have to do some French-style syllable counting to get the alexandrines to scan, so perhaps someone was in a somewhat Frenchifying mood by the end of typesetting the poem?):


(siette et fîn)
Mais ch'n'est pas tous, hêlas! qui sont bein abriès
J'en vai d'pouor' p'tits médjans, qu'ont l'air à maintchi g'lès;
De p'tites faches sans couleu, des lèvres qui trembliottent;
Et presque pas de s'melles à lus faillies vieilles bottes;
Un blianchèt mal ergrais, un p'tit fro bein trop court;
Des triaches dans les manches, et des p'tits daigts touos gourds,
Cratchis par le hâlître, enfliés par les r'fraideuses
Qui brocquent, et piquent, et brûlent les p'tites mains si frileuses;
De p'tits nez trop pointus, des yeux qui plieuthent souvent;
Des p'tits dghéthets trop maigres et fouotès par le vent,
Oh! pouorres marmots qui vont se traîner par les ruettes
Pour tâchi d'rapporter un p'tit ballot d'bûtchettes!
De pouorres corps mal nouorris, qui pourraient mangi pus
Qui souffl'yent sus lus daigts, en passant l'long d'nos us!!
Va-t-en Janvi, va-t-en; Envie nous le R'nouvé;
J'aimons-mus vaie l'Coucou que l'ouaisé à rouge bé!

Wednesday, 24 September 2014

Eune gouôt'tie d'cidre - Cider tasting

La Section rapporte:
La Section de la langue Jèrriaise vos învite à eune gouôt'tie d'cidre pouor la Fête des Nouormands et la Journée Ûropéenne des Langues.

On Saturday 27 September from 12.30pm in the Members' Room, La Société Jersiaise, Pier Road

European Language Day this year falls on Friday 26 September, and across Normandy (and further afield) Normans will be celebrating Norman culture and identity over the weekend of 27-29 September. So La Section de la langue Jèrriaise with other Sections and organisations will be hosting a cider tasting quiz.

There will be six ciders to taste blind (small measures, but no need to spit it out!) and a tasting sheet with taste vocab in Jèrriais and English. How good is your palate? Can you match the identities of the ciders with their tastes? Will Jersey ciders top the rankings? Only you can decide, by coming along and pitting your tastebuds against the challenge – do it quickly or take your time.

There will also be Jèrriais literature on cider themes on display, and a selection of publications.

The event is free, but there will be a donations box to cover costs and contribute to Section funds.

Janvi, 1917 (2)

Né v'chîn la deuxième partie d'eune poésie d'Elie du mais d'Janvyi 1917. L'rînmeux laîsse tchaie l's alexandrîns et fait sèrvi du pentamètre:

Here's the second part of Elie's observations on January 1917. The poet leaves off the classical alexandrines of the first part and switches to pentameter:


(siette)
Je r'garde dans la rue et tch'est qui passe,
Tandis qu'la baromètr' reste si basse?
Des femmes et des hardelles, et des aviers
Env'loppès au point qu'nou n'lus vait qu'les ièrs;
Des châles, des voeles, des "muffs," et des mitaines;
Ou des gants bein doubliès, avec d'la laine;
Des "jackets" bein êpais, qui frument du haut,
(Les corsages êchancrès, ch'n'est pon ch'qui faut
Au pus fîn fond d'l'hiver, êche pas, mes filles?)
Enfin, châtchun d'san mus, caud'ment, s'habille,
Et personne, par pliaisi, ne mèt l'nez d'hort,
Quand i' sembl'ye qu'la fraid vos gèle le corps.
Des tchethetchièrs vont à pi' le long d'lus bêtes,
Et s'battent pour s'êcauffer dès qu'i' s'arrêtent;
Et tous sans exception - je l'dis parce que je l'sai -
Ont veu chutte fais ichîn, un ouaisé à rouoge bé.

(à siéthe)

Tuesday, 23 September 2014

1915: Lé Caouain et l'litcheu - The Owl and drink (1)

Né v'chîn eune histouaithe des restrictions d'la Grande Dgèrre, d'la plieunme du Caouain dans la Chronique de Jersey au mais d'Avri 1915:

Wartime restrictions in 1915, through the (barely-focused) eyes of GW de Carteret's Owl:

Malheutheusement pour mé, Marie Hibou est devenue diversement patriotique à ches dernyi, et l'aut'e jour, quand ou vi dans les gâzettes que le Rouai d'Angliéterre avait d'fendu l'usage d'auchune espèce de litcheu dans touos ses palais et ses êtablyissements, ou vint toute excitée et s'mint à criarder: “Vive le Rouai! Tchi noblye exemplye qui donne à san peuplye, et quant à mé, je s'sai la prumiéthe en Jêrri à l'suivre!”

Là-d'sus, ou s'en fut à la p'tite armouaithe ouais que j'garde deustrais bouteilles pour quand mes anmins vainnent me vaie, ou pour me fortifier quand je sis prins de mes faibliesses, et oulle enlevi tout.