Tuesday, 31 March 2015

1953: Lé Vièr Marchi

Ph'lip et Merrienne distchutent lé Vièr Marchi traditionnel en 1953 (et né v'chîn un portrait d'eune annonche de 1960)

The old-time market for Battle of Britain week was a regular feature for many years. Here's an article from 1953 and an image from 1960:

Le Vier Marchi
Le Portînfé est là

Moussieu l'Editeu,

Quand j'entendîmes y'a tchiques jours que l'Crieux Public tait v'nu à Saint-Ou pour procliâmé l'grand jour dans la Place Royale, la Merrienne fut toute întérêssie, et, pour dithe vrai, mé étout.

"Y faut aidgi autant comme je pouvons," ou s'fit, "car, jamais y ne s'sa dit qu'Saint-Ou tait drièthe la porte quand y tait tchestchon d'supporté une bounne cause."

"Nou n'pouorrait jamais en trouvé une muyeuthe," j'm'accordit," car si chais braves garçons n'avaient pas donné lûs vie quand l'maufait Hitler tâchit d'envahit l'Angliéterre, seux et certain que l's'Allemands s'saient ocquo ichin. Y'avait au mains trais ou quatre machine tch'avaient crouaisi la mé et tchi taient en train d'prendre Londres, contre yunne des notres, mais j'eûmes la victouaithe quand-même, et l'pays fut sauvé. Toute honneur à nos braves garçons; nou n'les r'oubliètha jamais."

L'Èrnouvé - Spring



L'Èrnouvé
N'èrv'chîn les g'zettes et n'èrv'chîn l'or tchi lit;
les clios d'argent lithent - des êcrèdes d'paîsson.
Nou laîsse des lîncheurs dans l'creux du rotchi
en dêfrâlîndgant les cliôsées d'rions.

Des vèrtes êtînchelles lampent sus les brantchettes;
i' soûffl'ye des fôss'lées d'aûtchies d'vèrt enchens;
nou vait la vie tch'èrnait ès vliques et vettes;
nou ouait la boul'lie d'pièrres tchi plieuthe au vent.

Les palmes apitchies l'tou des grèves au dget
spartent lé manté êtrav'lé ès côtis,
ouaithe qu'les branques êpèrtchies saient dêcrouées.
"Pouortchi," qu'i' rouspètent "qu'tu nos a r'nonchi?"

Lé corps d'la campangne èrs'sa onguenné;
tout chein tchi sembliait mort r'étha la vie,
et toute la natuthe s'sa souôl'vée d'l'Hivé,
et des hardgieaux en blianc veindront nos qu'si.

1951: Les hommes et les femmes

Tchi qui a l'filet mus copé, l's hoummes ou les femmes? Ph'lip et Merrienne s'en d'mentent:

Men or women - who has a greater capacity for talking? Edward Le Brocq tackled the question in this 1951 article:

Les hommes et les femmes
Tchèsque a l'pus d'langue?
Moussieu l'Editeu,

Mêcredi au sé, la Merrienne, ayant liu l'rapport du meeting à Saint-Sauveu pour distchuté chutte louai d'asseûthance, mint l'papi bas, hallit ses lunettes, et me d'mandit comme chonna: "Est-y pôssiblye, Ph'lip, que d's'hommes peuvent pâslé pour trais heuthes de temps et dithe si p'tit? J'ai liut l'rapport d'un but à l'autre, et j'n'ai veu qu'une mâsse de contradictions. Si les gens tch'y taient là s'en r'fûtes siez yeux pûs savants que quand ils entrites la salle, eh ben, tout ch'que j'ai à dithe ch'est tch'il ont pûs dans lûs chervé que Merrienne du Portinfé.

"Tu'as liut les rapports de toutes chais réunion," ou continuit. "Dis-mé, en est-tu pûs savant, car pour mé tout est en bliâse? Yun d'chais orateurs dit qu'ch'est une bouonne louai tchi dév'thait être minse au feu, et qu'si l's'Etats la pâssaient, che s'sait la ruine de l'île. Quand y vintes avec la pétition, j'la signîmes touos les deux, mais ch'tait pûs pour oblyig qu'autre-chose. Et quand, d'vant méttre ma signatuthe, je d'mandit si y'avait une seule pérsonne à Saint Ou tch'y comprenait la louai, la raiponse fut: Oh, grand doux nânin. les membres d'd'Etats yeux-mêmes n'la comprennent pas.

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

Parable of talentsLa Bouonne Nouvelle s'lon St. Matchi, Chapitre vîngt-chînq, vèrsets 14 à 30
Ch'est en tchi l'Seigneu est coumme un houmme tch'app'lit ses sèrveurs, viyant qu'i' 'tait pouor faithe un long viage hors pays, et lus mînt san bein entré les mains. Et mais qu'il eûsse bailli chîn talents à l'iun, deux à un aut' et iun à l'aut', s'lon l'agenceté d'châtchun dg'ieux, i' s'en fut.

L'chein don tch'avait r'chu chîn talents s'en fut bardgîngni atout ches sou-là, et il en gângnit acouo chînq.

L'chein tch'en avait r'chu deux, en gângnit d'même acouo deux aut's.

Mais l'chein tch'en avait r'chu raîque iun, s'en fut faithe un creux dans la tèrre et y muchit les sou d'san maît'.

Auprès eune longue pause lé maît' èrvînt et lus fit rendre compte. Et l'chein tch'avait r'chu chîn talents vînt li'en présenter acouo chînq et lî dit, "Seigneu, tu m'avais mîns chîn talents entré les mains; n'en v'chîn, au ras d'ches'-là, acouo chînq qué j'ai gângni."

À Bétôt

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

À Bétôt
À bétôt man chièr amouotheux
Dis mé abètot étout
D'vant t'en aller joindre tan baté
M'laissant auv' le tchoeu rompu
V'la le jour qui c'menche à sé faithe
Et l'solé lis sus la mé
Qui s'en va t'enm'ner pour tchique mais
Tandi qu'j'rest à man tou seu.

Monday, 30 March 2015

Chutte sémaine - This week

Chutte sémaine:

This week:


Mardi au sé - Tuesday evening
Du Jèrriais à l'aubèrge - Pub Jèrriais
5h30-6h30, Adelphi, La Pathade, Saint Hélyi - Join the table with the toad for simple phrases, conversation or vocab.

Mêcrédi au sé - Wednesday evening
La Section de la langue Jèrriaise
8h à La Société Jersiaise

Jeudi au matîn - Thursday morning
Café et caqu'téthie - Coffee and chat
10h30-11h30, Costa Coffee, Les Ruettes/Bath Street

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

Brooklyn Museum - The Pharisees Question Jesus (Les pharisiens questionnent Jésus) - James TissotLa Bouonne Nouvelle s'lon Matchi, Chapitre 21, vèrsets 23-27:
Quand i' vînt dans l'Templ'ye, l'grand prêtre et les vièrs du peupl'ye Juis vîndrent lé trouver coumme i' 'tait à ensîngni et lî dîdrent, "Par tchil autorité qu'tu fai ches choses-chîn et tchi qui t'as bailli chu pouvé-chîn?"

Jésû lus rêponnit, "J'ai étout eune tchestchion à vos d'mander, et s'ou m'en bailliz la rêponse, j'vos dithai par tchil autorité qué j'fai ches choses-chîn. Dé iou qu'lé bâptême dé Jean vînt: du ciel ou d's hoummes?"

Mais ieux, né v'chîn chein qu'il' en criyaient en ieux-mêmes: "Si j'rêponnons qu'i' vînt du ciel, i' nos ditha, 'Pouortchi don qu'ou n'y'avez pon creu?' et si j'rêponnons qu'i' vînt d's hoummes, j'éthons à êt' êffrités du monde, car Jean 'tait r'nommé coumme un prophète s'lon l'avis du monde."

I' rêponnîdrent don à Jésû, "Jé n'savons pon."

Et Jésû lus rêponnit étout, "Jé n'vos dithai nitout par tchil autorité qué j'fai ches choses-chîn."

Not' Destinnée

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Not' Destinnée
Dgilliaume lé Contchéthant - en mille souoxante-six,
En mille quatre-vîngt sept, ch'tait Dgilliaume san fis;
Henri, lé préchain sus l'trône en onze chents,
Fut suivi d'eune liste deux fais longue coumme lé bras
D'rouais et d'reines qui fallait qu'nou-s-apprînsse par tchoeu,
Qu'nou répétaît en rînme pour s'en ramémouaither,
Quand nou-s-'tait a l'êcole - hélas, tchille embête!
Janmais jé n'pus, mé, les fouôrrer dans ma tête,
Sinon Dgilliaume, brave Duc dé Normandîe,
Qui d'vînt Rouai d'Angliéterre en mille souoxante-six.

Sunday, 29 March 2015

La Pâque Flieuthie - Palm Sunday

14th-century unknown painters - The Osnabrück Altarpiece (detail) - WGA23756Ch'est la Pâque Flieuthie.

It's Palm Sunday.
La Bouonne Nouvelle s'lon Luc, Chapitre 19, vèrsets 29-40

Quand i' s'adonnit dans l's ambettes dé Bethphagé et d'Béthannie, où'est qu'est chein qu'nou-s'appelle lé Mont ès Olivièrs, il env'yit deux d'ses discipl'yes auve ches c'mandes: "Entrez dans l'village tch'est endrait vous, et coumme ous y'entréthez, ou trouv'thez amathé là un poulain qu'fis d'âme n'a janmais êtchèrfroutchi. D'samathez-lé et r'am'nez-lé ichîn. Si tchitchun vos dit, 'Pouortchi qu'ous êtes à d'samather ch'tî-là?' dites raîque chennechîn: 'Il est d'mêtchi au Seigneu.'"

Ainchîn les cheins tchi fûdrent env'yés lus en fûdrent et l'trouvîdrent dé même qu'i' lus avait dit. Coumme i' 'taient à d'samather l'poulain, ses aûgnièrs lus d'mandîdrent, "Pouortchi qu'ou d'samathez not' poulain?" I' dîdrent, "Il est d'mêtchi au Seigneu."

Épis i' l'r'am'nîdrent à Jésû, et mîndrent lus mantchieaux sus l'poulain et assiévîdrent Jésû dessus.

Coumme il avanchait, des gens 'taient à êtrav'ler lus mantchieaux sus lé c'mîn. Coumme i' s'appréchait du c'mîn tchi d'valait ava l'Mont ès Olivièrs, tout l'fliotchet d'monde lus êcantîdrent dé louangi jouaiyeusement l'Bouôn Dgieu à haûteu d'vouaix pouor touos les faits d'pouvé qu'il' avaient veu, coumme chennechîn:

"Qu'lé Rouai tchi veint au nom du Seigneu sait béni! Paix ès cieux, et glouaithe ès pus hauts lieux!"

Y'en avait des Pharisiens dans l'fliotchet d'monde tchi lî dîdrent, "Maît', di à tes discipl'yes d'èrnonchi chennechîn!"

I' lus rêponnit, "Véthe, j'vos l'dis, si ches'-chîn freunmaient lus becques, les pièrres en bâdraient des leu!"

1953: Le pouore homme mathié

Y'a du hèrtchîn siez l'Bram, et Ph'lip et Merrienne lus en d'mentent:

Relationship counselling, Ph'lip and Merrienne style:

Le pouore homme mathié
Moussieu l'Editeu,

L'autre arlevée j'tais dans man bel, quand j'apérchut un d'mes amins que j'n'avais pas veu pour tchique temps, tch'y pâssait la porte et tch'avait l'air d'être bein prêssi. J'men fut dans la route, et j'l'y criyit d'arrêté une minute.

"Entre-don à nos vais," j'l'y dit. "La Merrienne r'mérchait la s'maine pâssée que jamais nou n'te viyait ach'teu. Ou te f'tha une tâsse de tais et sans doute y'étha un mio d'gâche. Allons, vé't'en."

Mais y châtchit la tête. "J'voudrais bein," y s'fit., "mais j'ai promins à ma femme d'être r'venu à quatre heuthes, et y faut qu'je m'dêpêche, ou bein ou me f'tha des rouaux. Je n'sais pas tchèsque oulle à, la vieille, mais ne v'la tchiques années qu'ou m'mène une vie d'tchan. Si j'vais autchun bord, y faut être r'venu à telle heuthe; si par chance j'veur sorti après l'tais, ou veur savé ouèsque j'm'en vais. Et si par chance j'avale un verre de bièthe, ou peut senti m'n'haleine une heuthe après, et y faut qu'j'êcoute un sermon sûs chein qu'arrive ès ivrognes quand l'temps veint pour patchi lûs telles. J'te dis, man Ph'lip, ch'est une vraie minsèthe siez nous ach'teu." Et le v'la hors quédainne.

Eune Séthée Boulevèrsée

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Eune Séthée Boulevèrsée
Jeudi pâssé, dé vers neuf heuthes,
Tout 'tait trantchille, j'tais à souper
Auv' du lait caud et des galettes
Dans ma grand' tchaise au pid du feu,
Quand, v'la t'i' pon eune tape! tape! tape!
Sus la porte dé d'vant. J'en tressautis!
Châque tape si duthe. J'pensis tout d'suite,
Man Doue d'la vie, ch'est un avèrti!

Saturday, 28 March 2015

1947: Les d'vis du Bouan'homme George

L'George voudrait mathier sa fil'ye au fis d'san vaîthîn, mais y'a du disteurbé entre l'bé et l'morcé:

George's matchmaking scheme doesn't go smoothly:

Les d'vis du Bouan'homme George
Jé d'mandit au vaisîn Fitchet, l'aut' jour, de v'nîn m'bailli un coup d'main à tchithier du fumyi, et i' m'dit qu'i' n'pouvait pas v'nîn lî-même, mais tchi m'enviêthait Ph'lippe, le grand d'ses garçons.

Quand jé l'dit à Mérayeu, ou' m'fît mauvaise mîne, et m'dît qué j'lavais învité exprès pour tch'i' fîsse la carre a Souky. "Et bein, - tu pouorras tchuithe lé dîner et graie du thée té-même, chu jour-là, car i' faut qu'j'âlle en ville aver mes ch'veux copés, - ch'est pourtchi tu pouorras d'dêpautchi tout seu, - té et tan Ph'lippe Fitchet!" s'fît Mérayeu.

Man Ch'va

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Man Ch'va
Coumme ch'est la mode d'aller à ch'va
J'pensi que j'f'thais d'man tchian,
Y'en avait iun la s'maine passée
Àvendre-e à l'encan.
J'm'en fut pour vaie chutte noblye bête
Dêterminé d'l'acatter
Espéthant que J'pouorrais l'câchi
Et qu'i n éthait pas d'feu.
Quand j'le vis mâté la chutte pouorre bête,
J'eu si grand pitchi d'li j'vouli li faithe la fête,
I' semblait saver au j'avais ergret
De l'vaie si minséthablye,
Et d'plîaisi i'hinnait.

Friday, 27 March 2015

Au Café


La caqu'téthie au café continnue duthant les vacanches dé Pâques: les Jeudis 10h30-11h30

Coffee chat sessions continue at Costa Coffee, Bath Street, during the school holidays. Drop in for as long as you like between 10.30-11.30 am on Thursdays

Dictionary addenda



Nassarius reticulatus



Littorina obtusata

Mémouaithes d'Aut'fais

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Mémouaithes d'Aut'fais
Né v'là l'solé qui s'couoche dans l'vouêt,
Le ciel si sombre amène la niet;
L'été n'a fait que d'châtchi d'main
Et l's'tembre sus d's ailes s'est envolé;
Et l'hivé auv' sa drôle d'heunmeur,
Nos dgèrnit qu'l'année est sus l'pus ;
I' m'sembl'ye qu'che n'tait qu'la s'maine passée
Qu' l'année toute neuve entrit souos l'us.

Thursday, 26 March 2015

Lé grand jour

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Lé grand jour
Mémée m'emm'nit en ville l'aut' jour
Et m'acatit des braies,
Un blianchet auv' des jaunes boutons
Et eune pathe dé soulièrs.

J'eus des créyons et un p'tit livre,
Eune cravate et des gants,
Et eune castchette - ma toute preunmiéthe -
Auvec man nom dédans.

Ch's'sa un grand jour pour mé, valet,
J'vos dis qu'j'en sis tout fyi
Dé penser qu'à la fîn j'sis grand -
Qué j'c'menche l'êcole lundi!


Wednesday, 25 March 2015

Les mathées - The tides

Nicholas

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Nicholas
Ous avez p'têtre bein oui l'histouéthe,
De Nicholas de Portînfé;
Eune histouéthe vraie et édifiante,
Qu'ou vaut la peine dé répéter.
Quand ch's'sai, que pour l'amour des hoummes,
Qui n'pense p'têtre pas, tchiquefais coumment,
Que l'cours d'lus vie peut être changi;
Tout simplyement par accident.

Tuesday, 24 March 2015

1946: Les jannes Villais sont-i' pus av'nants? - Are the young men of Town dishier?

Ieune des preunmié lettres du Bouanhomme George:

One of George F. Le Feuvre's first published stories:

Les d'vis du Bouan'homme George
Ma femme s'est minse dans la tête que nout' Souky dév'thait mathié un Villais, et quant une femme a d'tchi dans la cabiche ou' n'la pas dans l'zortés. I' pathaît qu'oulle 'tait en ville l'aut' Sam'di avec Souky, et coumme ou' r'montait la Rue d'Drièthe avec les deux mains chergies et un patché souos châque bras, un janne homme de la ville insisti d'porter ses pan'iers. Ou'n'pu pas pâsler d'aut' chose quant j'tiommes à béthe du thée chutte séthée là. Ou' n'a pas l'avis d'vais qu'chu gâs là y'aidji à porter sans baggage parc'qu'il avait l'yi sus la Souky, qu'est une belle fille, - ou' viyis, ou' mé r'semb'y'e hardi, nout' Souky!

Language Endangerment and the Speaker

Nou-s'annonche:
The Fifth Cambridge Conference on Language Endangerment will take place on Friday July 31st 2015 at the Alison Richard Building, Sidgwick Site, University of Cambridge and Peterhouse. The theme will be:

Language Endangerment and the Speaker.
Alternative identities, new speech communities and changing linguistic norms.

Ensuring an increase in speaker numbers is a crucial part of the successful revitalisation of an endangered language. These efforts often target schoolchildren, in the hope of re-establishing communication between generations in the endangered language, and other age-groups, who identify with the cultural context of the endangered language but who may have been denied the opportunity of acquiring it via intergenerational transmission. The recruitment of ‘new’ speakers can therefore often have a marked effect on the existing endangered language speech community in terms of its social make-up, its identity and its language practices. This conference invites papers that reflect on these issues: To what extent should reversing language shift incorporate identity planning? How do the actors of revitalization persuade members of the ‘dominant’ speech community that their current identity would be enhanced by its repackaging to include the endangered language? How successful has formal education actually been in both increasing speaker numbers and, crucially, in transmitting the endangered language in an effective way? Do ‘new’ speakers use the endangered languages in different ways from ‘traditional’ speakers and to what extent do these two groups in fact interact with each other? Do the linguistic norms and practices of ‘new’ speakers vary from those of the ‘traditional’ speakers? Does the speech of ‘new’ speakers reveal evidence of innovative linguistic features?

**Deadline for receipt of abstracts (200 words) is April 1st 2015**.

1954: Le Temps et autre chose - The Weather and more

Acouo eune articl'ye dé Douard Lé Bro. S'i' y'avait autcheune chose piéthe en 1954 qu'eune bombe atonmique pouor les gens d'Saint Ou, sans doute ch'tait l'êlection d'un Villais:

Another Edward Le Brocq article. If there was anything worse in 1954 than an atomic bomb for people of Saint Ouen, it would have been the election of a Town candidate:


Le Temps et autre chose
Y'a p't'être du fun en allant
Moussieu l'Editeu,

"Le temps s'pâsse, Ph'lip," s'fit la Merrienne; "la saison s'avanche, et j'n'avons pas ocquo veu du temps d'êté. Tchèsque chonna veur dithe?"

"Damme! je n'sais pas," j'l'y dit, "mais y n'faut pas ocquo s'pliaindre trop. Après tout, j'avons yeu trais ou quatre biaux jours, et, accordant ès gâzettes ch'est pûs tchi n'ont veu en Angliétêrre."

"Fiche de l'Angliétêrre!" ou s'fit. "Ch'est d'là tchi nos veint touos chais touristes, tch'i pâssent par ichin touos les siers heurlant comme un tas d'êcappés d'l'asile. Y nos rêvillent dans les mîniet et nous a d'la peine à s'rendormi. N'm'en pâsle pas d'l'Angliétêrre. Mais chein que j'voudrais savé ch'est la cause du temps abominablye que j'avons yeu d'pis l'mais d'Avri."

"Y'a une raison, bein seux," j'l'y dit, "même pûs d'yunne, p't'être bein, mais quand nous en pâsle ès gens, yun dit chonnechîn et l'autre chonna, et nous en est pas pûs savant à la fîn. J'rencontri yun des grands mêssieux d'la Cour, y'a tchique temps, et y voulait dithe que ch'tait l's'Améthitchains avec chais terriblyes bombes tchi pouôrraient dêtruithe le monde entchi dans mains d'une minute, mais j'n'y crais pas.

Les Garçons

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Les Garçons
Les garçons, danme n'm'en palez pon.
J'n'ai janmais veu patheils!
I' n' ont ni manniéthes, ni principe -
I' n'lavent pas lus ouothelles!
Les av'ous veus s'n'aller s'traînant,
Lus salles mains dans lus pautes
Et coumme s'i' sont tellement lâssés
Qu'i' n'peuvent pas marchi d'autre?

Monday, 23 March 2015

Fête Nouormande 2015

J'avons r'chu tchiques dêtâls pouor achteu dé Dgèrnésy:

We've received some provisional details from Guernsey:

  • On Friday evening there will be a vin d'honneur and a meal for those performing.
  • On Saturday morning a parade through town (in costume) with stops for dancing.
  • Saturday afternoon performances in the Market Square(dancing, singing, recitations, hurdy-gurdy, etc.)
  • Saturday evening a meal with opportunities to perform between and after courses.
  • Sunday morning short bus tour, light lunch and return to harbour.

Dictionary addenda

dôse (f) = dose Lit:

Dans les...

  • dans les siêx heuthes du sé = around 6pm
  • dans les 1960 = around 1960
  • y'a dans les chînq ans = around five years ago
  • dans les mînniet = around midnight (r'ssource: Le Bro 1954)

1964: Les Hommes et les Femmes - Men and Women

Eune articl'ye dé 1964 dé Douard Lé Bro (ieune d'ses dreines):

An article from 1964 by Edward Le Brocq (one of his last):

Les Hommes et les Femmes
à Portînfé, Saint Ou,
Mardi au sé.

Moussieu l'Editeu,

J'n'sais pas trop où qu'menchi à ces sé, car i' m'semblye que man pouôre vièr chervé pense à une doûzaine de choses au même temps. La Merreinne maintchein que ch'est l'înfirmité de l'âge, et ch'est p't'être vrai, mais avec chonna, j'trouve drôle qu'ou n'pathaît pas souffri d'la même maladie. Ou dit que les femmes ont tchiquechose que l's hommes n'ont pas, et ch'est seux et certain qu'ch'est vrai. Tchêsqu'ous en dites, Moussieu? J'pense bein qu'ou dithez qu'l's hommes ont tchiquechose étout que les femmes n'ont pas, et nou n's'en va pas vos contredithe.

Compétition d'gammes - Games competition

La compétition d'gammes dans les Pallions:

Games competition in the Pallions:


Chutte sémaine - This week

Chutte sémaine:

Les Pallions ont finni pouor chu tèrme-chîn.
Pallions have finished for this term.

Du Jèrriais à l'aubèrge continnue Mardi au sé 5h30-6h30 à l'Adelphi dans la Pathade.
Pub Jèrriais carries on Tuesday evening 5.30-6.30 at the Adelphi in the Parade

Dreine chance pouor du Jèrriais à la Bibliothèque Mêcrédi 1h-1h45
Final drop-in session at the Jersey Library on Wednesday 1-1.30 (it doesn't matter if you haven't been to any of the others - each one is a different experience from scratch!)

Café et Caqu'téthie siez Costa, Jeudi 10h30-11h30 dans les Ruettes
Coffee and chat at Costa Coffee, Bath Street, Thursday 10.30-11.30am - come along for conversation, simple phrases, or eavesdropping.

Faut payi pour ses bêtises

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Faut payi pour ses bêtises
Un lundi arlévée y'a tchiques semaines,
Iun d'nos vaîsîns s'anm'ni auprès dîner,
Pour èrtouonner la p'tite tchéthue à p'pée
Qu'il était v'nu empreunter au r'nouvé.
I'l avait tchaie tant d'plyie la s'maine dé d'vant
Qu'ses tèrres 'taient trop mouillies pour tripoter,
Et la tchéthue n'tait qu'eune faillie extchuse
Pour s'en v'nîn trouver p'pée et bavarder.

Sunday, 22 March 2015

Mes Poupettes

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Mes Poupettes
L'aut' jour ch'tait man jour de naissance,
Et j'eus eune neuve poupette,
J'en avais dêjà trais dévant,
A part de toutes mes jouettes.

J'les couochais avec mé au sé,
Mais à ch't heu' m'mée m'a dit
Qué man liet n'est pas assez grand
Pour chînq à y couochi.

J'peux rein qu'en prendre ieune avec mé:
Tch'est qu'a don oui d'itét?
Mais m'n idée est de dithe à m'mée
Qu'i' m' faut un pus grand liet.

Saturday, 21 March 2015

World Poetry Day

L'Învâsion

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

L'Învâsion
Not' Île est remplyie d'êtrangièrs
De toutes les nationalités;
Ville ou campangne ch'est bein patheil,
Nou n'counnait pus d'autre ses vaîsîns!
Car, millionaithes et travailleurs,
Bouans et mauvais et l'entre-deux
Ont envahi not' p'tit Jèrri
Auve l'idée d'y faithe lus siez-ieux.

Friday, 20 March 2015

Word of the Month: PIE!

pâté = pie

Anglo-Norman words a bliodgi:

(...)

We decided to have a closer look at the citations currently defined in the AND as ‘pie’:

poucyns, musserons, estornelx, roitelx, pestiez en graunde pastez Man Lang ants 7.21
(chicks, sparrows, starlings, wrens, baked in big pies)

Et qe nulle pestour qi fait payn tourt vend sa flour as keus pur pastes faire Lib Alb 265
(That no baker, who makes large loaves of unsifted meal, should sell his flour to cooks in order to make pies)

While these were originally read to be paste, the editors now think that these citations represent the word pasté, that is, that the final syllable was accented. The word may have begun as a past participle of the verb paster, 'to bake'. These will now be given their own entry, and their etymological link to the English pasty is more evident....

En Disgrâce

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

En Disgrâce
J'sis dans la carre! J'sis en disgrâce!
M'mée dit qué j'sis mêchante;
Car j'ai mîns nos poules à banon
Coumme les siennes à ma tante!

Il' ont gratté dans les allées,
Travaillant d'toutes lus forches -
Fait la poudrette dans les bordeuses
Et mangi la caboche!

Mais vraînment j'en ai pas ergret,
Les poules ont ieu l'pliaîsi -
Car j'sis bein seuse qu'i' 'taient enn'yées
D'être dans chu poulailli!

Thursday, 19 March 2015

Man Bieau P'tit Jèrri - Beautiful Jersey



Les patholes dé Man Bieau P'tit Jèrri (nou nos a d'mandé).

Spoken Jèrriais lyrics of anthem Beautiful Jersey (by popular demand)

Island Games: Man Bieau P'tit Jèrri

Nou rapporte:

60 primary school children to sing at the NatWest Island Games XVI opening ceremony

(...)

The varied programme will include Beautiful Jersey, which will be performed in both Jèrriais (Jersey's native language) and English.

Man gardîn

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Man gardîn
J'ai un gardîn à mé toute seule
Qué Pépèe mé donnit
Dans un p'tit coin driéthe la grange
En d'ssous du vièr paithyi.

Jé ramâssis touos les longs vèrs
Quand pépèe 'tait à l'foui,
Et j'les portis à nos vielles poules
Dans lé p'tit poulaîlli.

Wednesday, 18 March 2015

1916: Mrs. Pain kindly writes about herself

Ch'tait du travas d'dgèrre (et d'l'amour!) pouor Laïzé et Lonôre Pain en 1916.

In 1916, the ladies were up to war work in the fields (and their old tricks in matchmaking!)

Mrs. Pain kindly writes about herself
Abon d'gens se d'mandent ch'qu'est dévnu d'mé et d'Lonore d'pis l'temps. Hé bin! J'soummes ès toumates, ma fille et mé. Oh! Ch'n'est pas que j'seyons a court de sous, siez nous. Djeu merci, y'a ocquo tchiques quartchiers de rents, tchiques louis a la banque, et Moussieu Pain gagne de divèrs gros gages au "Post." Nan! N'faudrait pas craithe ditet d'nous viyant qu'nou nos vé en travas dans les clios: au contraithe! nou pouorrait allé en carosse s'nou voullait; et si j'allons ès toumates, ch'est parsqué je l'voulons bin, la! Ch'est d'même que j'n'avons pas yeu l'temps d'èscrithe, chès d'rin. quand j'rentrons siez nous, l'sé, bin lassées et a but d'vent, y'a aut' chose a faithe que de s'met' a griffouné sus du papi. Mé, j'me mets a coutchi et a r'pathé d'man mûs; car Piteur est un pouôre "housekeeper," et met tout chen-d'sus-d'sous quand i' reste tout seu a faithe le bernage de maison. Et Lonore n'a pon l'temps d'maîdji fort; l'pus bé d'ses séthées ès otchupé a scrobbé ses mains pour tâchi d'les r'met' blianches; d'la brique, d'la chendre, du jus d'suthélle, de l'oignon mêlé d'vinaigre, et un tas d'autres ércéttes - sans pâslé d'eunne barre de savon ou deux.

En Mémouéthe

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

En Mémouéthe
Garçons fis de vrais Jèrriais,
Est-che qu'ou n'ouiez pas tchiquefais,
D'avau les années la vouaix,
D'anchêtres fameurs;
Qui tchittîtes lus p'tit Jèrri,
Pour aller à l'êtrangi,
Fidêles à lus île et lî portant honneur.

Fièrs qu'ils étaient Jèrriais,
Fièrs des noms qu'i' portaient,
Se distîngeant dans la carriéthe de lus chouaix;
Grands Juges, matelots ou docteurs,
Soudards ou Ambassadeurs,
J'gardéthons lus mémouéthe auv' nous à janmais.

Tuesday, 17 March 2015

À la santé dé Saint Patrice



À la santé dé Saint Patrice,
trîntchons nos pîntes dé biéthe!
La biéthe Irlandaise est un d'lice
car oulle est forte et néthe!

Lé ciel 'tait nièr au temps pâssé
quand Patrice fut happé:
en escliavage pouor bein d's années -
des néthes années, ma fé!

Mais la fouai d'Patrice 'tait bein forte
et acouo rafraîchie
par toute sa ravaûd'die dé bort'
en aut' par chu pays.

Auve la fouai, j'n'es'sons pon nièrchis
si ch'est qu'nou fait d's êfforts,
pouor siéthe l'escliave, gardeux d'brébis,
sus lé c'mîn d'eune glouaithe d'or.

Mais aniet ch'n'est pon l'or d'la glouaithe
dé tchi tout l'monde jopîntent.
Nan, ch'est d'la biéthe tch'est forte et néthe...
et j'en béthons des pîntes!

1949: Why women live longer than men

Eune articl'ye dé Douard Lé Bro du Morning News du 22/1/1949:

An Edward Le Brocq article:

Why women live longer than men
Ph'lip explains
"As-tu veu qu'y'a un docteu en ville tch'y veur dithe que les femmes vivent pûs vieilles que l's'hommes?" s'fit la Merrienne l'autre sé. "J'trouve chonna un mio drôle. Je n'sais si ch'est vrai."

"Mais ben seûx qu'ch'est vrai," j'ly dit. "Ch'n'est pas d'agniet qu'nou l'sait. Même dans notre famille ch'a tréjous tait les femmes tch'ont tait veuves et non l's'hommes tch'ont tait veuviers. Et ch'n'est pas êtonnant."

La Saint Patrice - Saint Patrick's Day

Saul church County DownBouonne Saint Patrice! Coumme touos les Mardis, nou s'sa dans la carre au crapaud à l'Adelphi dans la Pathade en Ville 5h30-6h30 du sé à ces sé. Et né v'chîn un but d'niolîn pouor la Saint Patrice:

Happy Saint Patrick's Day! As usual for Tuesdays, join the table with the toad at the Adelphi in the Parade in Saint Helier 5.30-6.30pm for some pub Jèrriais. And here's a bit of nonsense for Saint Patrick's Day:



La Saint Patrice
Châque année à la Saint Patrice,
nou lève san coute pouor baithe eune fais.
Nou n'vait pon dé tchilieuvres tch'y drissent;
i' sont hortes d'ichîn, hortes la vaie.

S'i' y'avait des tchilieuvres ichîn
à l'aubèrge, là dans la côniéthe,
y'éthait bétôt hardi d'hèrtchîn;
nou n'y béthait pon un tas d'biéthe.

Heutheusement, à la Saint Patrice,
n'y'a pon d'tchilieuvres - y'a des crapauds!
Et auprès l'travas à l'office,
i' b'thont assez pouor en êt' cauds!

La Gourmande

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

La Gourmande

Phil: Tch'est qu'est tan nom don, ma filliette?
Sarah: Man nom, Moussieu, est Bernadette.
Phil: Et où'est qu'tu d'meuthes don Bernadette?
Sarah: Jé d'meuthe, Moussieu, avaû la ruette.
Phil: Et tch'est qu'tu fais dans chutte ruette-là?
Sarah: J'garde eune boutique à chocolat.
Phil: N'y'a pas d'souothis parmi tout ch'la?
Sarah: Ah man doue non, j'garde un gros cat!
Phil: Et tchi couleu qu'il est, dis-mé?
Sarah: Man Miton, Moussieu, est tout né.
Phil: Tan chocolat est-i' bein chi?
Sarah: Nânnîn, il est bein bouôn marchi.
Phil: M'en vendras-tu si j'veins sus l'coup?
Sarah: Nânnîn, ha-ha, j'l'ai mangi tout!

Monday, 16 March 2015

Chutte sémaine - this week

La dreine sémaine du tèrme pouor les mousses ès Pallions mais y'a acouo d'tchi en allant:

Last week of term for the children in the Pallions but there's still things going on:









La Leçon

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

La Leçon
I-l arrive à tout l'monde un jour dans la vie,
Que nou l'veule ou que nou n'le veule pas,
Quand la vielleche sans vos djérni tappe à la porte,
Car les années s'en vont à bouan pas.
Quand nou r'garde driéthe sé, ès siennes qui sont passées,
Nou se d'mande ou'est qu'ils ont dispathu,
Et nou s'rapelles coumment qui semblyait coumme êfants,
Que nous en vèrrai janmais le but.

Qua-and chu jour arrive nous à l'temps d'réfliechi
Sus la vie, ses problêmes et malheurs,
Et nou comprend qu'i' faut la sagesse des anciens,
De-e-vant être compliétement hêutheurs.
Mais chutte leçon d'la vie, veint rein qu'auv' l'expéthience,
Des-s chose qui faut tous accepter,
Ah-h sis les jeunes gens voulaient prendre d'l'avis,
Com-bein qu'i' pouôrraient en profiter.

Sunday, 15 March 2015

Man Segret

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Man Segret
Ergardez-mé, ichîn au liet,
Êgrînfié des pids à la tête!
Man bouanhoumme - j'en ai êcappé
Quand le vièr boeu à Mess Le Maistre,
Fitchi sus l'herbe blianche de mergots,
A êrachi san gros paîsson,
Et galvaudé l'travers du clios,
Coumme s'il avait perdu raison!

J'm'en r'venais de siez un anmin
Ou'est qu'j'avais 'té passer man jour,
Et j'crouaisais l'clios à not' vaîsin,
Pensant de coper man c'min court;
Lé boeu, m'viyant, i' drèche la tête
Et môtrant rein qu'le blianc d'ses ièrs
S'est mins à côner dans la biête,
M'ergardant salement de travers!

Saturday, 14 March 2015

A R'muer

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

A R'muer
J'sommes a patchi, pour nos' 'n'aller,
J'en sis toute excitée!
J'nos' 'n'allons dans eune autre maison
Qu'appartcheint à Pépée.

J'avons patchi toute la vaisselle
Dans des grands côffres en bouais,
Lé linge, et nos habits étout ...
I' n'reste rein sus l's ais.

Friday, 13 March 2015

Eiouque t'ètais? (Where were you?)



Eune chanson d'Dgèrnésy:
A song from Guernsey:

This is a song I wrote with a native speaker (Maddy Squires) for The Guernsey Song Project back in September 2014.

It's a 'call-and-response' jig song. You can hear me singing the refrain in the chorus but the verses can be repeated back as well and then sung all together.

Guernesiais-

Eiouque t’étais la s’môine passaïe ?
Eiouque t’étais...
Tchique tu faisais la s’môine passaïe ?
Tchique tu faisais....

Eune Deuxième Chance

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Eune Deuxième Chance
J'mé rassouveins quand j'tais filliette,
Dé man grand-péthe; jé l'vai à ch't heu!
Sa vouaix trantchile, san doux souôri,
Et tréjous dé si bouonne humeu ;
Coumment qué dînmanche et sus s'maine,
Solé ou plyie, i' 'tait tout l'temps
Drait coumme un bouais, auv' la tête nue
Ses g'veux touos bliancs et èrlisants.

Un jour quand i' m'print sus ses genouors,
J'lî d'mandis, coumme eune moussette f'thait,
Dé m'dithe la raison qué ses g'veux
Étaient dé-même, bliancs coumme eune né.
I' m'rêponnit bein séthieusement
Et d'eune vouaix toute êmutionnée :
"Pour mé rassouv'nin d'eune promêsse
Qué j'fis, ma p'tite, y'a bein d's années­ -

Thursday, 12 March 2015

Madeleine

Nou nos donnit chu texte dé chanson au café:

We were given this song text at the café:

Madeleine

En pâssant par siez-nous
La belle zigue-zigue, la belle zigue-zon,  
En pâssant par siez nous
La belle zigue-zigue, la belle zigue-zon,  
N'oubliez pon Ma-de-lei-ne,
La brig-ad-on-daine,
N'oubliez pon Ma-de-lei-ne,
Es ouaiseaux, ès ouaiseaux.

I'y'a du pain, du vîn siez nous,
La belle zigue-zigue, la belle zigue-zon, 
 I'y'a du pain, du vîn siez nous,
La belle zigue-zigue, la belle zigue-zon,  
Et dé l'ieau à la fontai-ne
La brig-ad-on-daine,
Et dé l'ieau à la fontai-ne
Es ouaiseaux, ès ouaiseaux.

M'n Embarras

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

M'n Embarras
J'ai un p'tit lapin qu'j'appelle Ph'lip,
San pé est blanc et long;
Et un p' tit cat qu'j'appelle Minnet
Qu'a des pattes coumme du v'lous.

J'les aime la même chose touos les deux,
J'voudrais les vaie anmins;
Mais Minnet r'garde Ph'lip de travers
Et dêhalle touos ses grins.

J'voudrais les mettre à jouer ensemblye
S'i' voudraient s'arrangi;
Mais m'mée m'a dit si j'mets Ph'lip bas
Qu'Minnet s'en va l'mangi!

Wednesday, 11 March 2015

Eune Supposition

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Eune Supposition
Les êtres humains n'împorte iou
En tout âge et généthâtion,
Ont admithé la Leune au liain -
Dépis lé temps d'la Créâtion.
D'Adam jusqu'à chu jour ichîn,
Sa lumiéthe les a êcliaithis
Sus la tèrre et la mé, sans r'lâche -
Avau l's années sus l'c'mîn d'la Vie.

Tuesday, 10 March 2015

Haut et bas

Les théories d'George d'La Forge en 1977 entouor la couleu d'l'Unnion n'taient pon exactes, mais y n'sé trompait pon pouor des ditons!

George F. Le Feuvre's explanation of the crosses on the Union flag might have been a bit off in 1977, but there was nothing wrong with his explanations of sayings and expressions!

Haut et bas
Animated-Flag-United-Kingdom
Lé Jubilé d'la Reine Lîsabé II, nouot' Duc, me rappelle les célébrâtions, en ville, du Jubilé d'la Reine Victoria pour fêter lé souoxantime anniversaithe de san règne. Ch'tait, si ma mémouaithe n'est pon fautive, en 1897 que la célébrâtion eut lieu. J'avais appréchant d'siex ans dans l'temps et Papa m'em'nit en ville pour vaie l'carnaval, comme il appelait la procession, et ch'tait dans la Rue d'Drièthe que j'la vis. Pour mé, ch'tait tchiquechose de mèrveilleux.

A La Forge, ès Landes à St. Ouën, devant nouos en aller en ville, Papa m'dit "I' faut mett' la couleu au haut du mat," et la bieauté du "Union Jack" - la couleu la pus chrêtchienne au monde, m'a tréjous împressionné d'pis chu jour-là. J'la considéthe la pus chêtchienne au monde viyant qu'oulle est composée des crouaix d'St. George (pour l'Angliétèrre), de St. André (pour l'Ecôsse), de St. Davi (pour Galles) et d'St. Patrice (pour l'Irlande) imposées l's eunes sus l's autres, et v'là tchi m'fait grand pliaîsi d'la vaie au haut du mât touos l's ans sus l'Fort Régent quand j'erveins en Jèrri.

Eune tabl'ye et des tchaîses - A table and chairs






eune tabl'ye = a table
eune tchaîse = a chair
s'assiéthe = sit down
eune tabliée = a tableful

Pensées d'à ch't heu

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Pensées d'à ch't heu
Coumment qu'tout a changi, hélas!
Dépis les jours dé ma jannèche,
La vie paisibl'ye dé ches temps-là
N'est qu'eune mémouaithe, pour ma vieillèche.
Tch'est qu'éthait janmais pensé d'vaie,
Dans not' Jèrri changements patheils?
Dites-mé, est-i' pôssibl'ye qu'il faut
L' "Conmité d'Bieautés Naturelles",
Pour prêsèrver not' héthitage?
Est-che qu'les Jèrriais n'sont pus d'aut' sages?

Monday, 9 March 2015

Lé bouôn baithe





Lé bouôn baithe
Jé sis Nouormand et par goût
J'aime à prendre un vèrr-e
Mais ch'tchi fliatte par dessus tout
Ch'est un vèrre dé baith-e.
Tch'i' sait d'Aodville ou d'Néhou
D'Bricqu'bé ou d'n'împorte éyou
Qué ch'est bouôn, lé bouôn baith-e!
Ah, qué ch'est bouôn, qué ch'est bouôn, qué ch'est bouôn,
qué ch'est bouôn, lé bouôn baith-e!
Ah, qué ch'est bouôn, qué ch'est bouôn, qué ch'est bouôn,
qué ch'est bouôn, lé bouôn baith-e!

Mouver - Move

  • i' meut d'pouèrs = he's covered in lice
  • i' meut d'freunmions = it's crawling with ants
  • i' meut d'un magl'ye dé bein = he's filthy rich
  • i' meuvent d'un magl'ye = they're filthy rich
  • quand l'esprit meut = when (my, his her, etc) wits are working

Car j'sis un garçon qu'a tout plien
De sous, - et meut d'un magle d'bein.

Vilain moussieu
Pâl' tréjous
De ses sous,
Vo's fait saver qu'il en meut.

Ma Pâraisse

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Ma Pâraisse
Ch'est St Martin, qu'est ma pâraisse,
Ou'est qu'mes anchêtres pour bein longtemps,
Ont vêtchu tous dé péthe en fis,
La vie paisibl'ye dés bouans vièrs temps!

Sa côte si belle est l'envie d'tous,
Dé Gouâré, jusqu'au fond d'Rozé,
Lé bieau briselames dé Ste Cath'rinne,
La pointe d'la Crête, la Baie d'Flitché!

Sunday, 8 March 2015

La Journée Întèrnâtionnale des Femmes - International Women's Day

Né v'chîn tchiques buts êcrits par des femmes pouor La Journée Întèrnâtionnale des Femmes:

A few snippets by women writers for International Women's Day:

Alice dé Faye:
Et bein bouanne gens t'channais je m'en vais vos paslé
De la miyieu petite hardelle de tout l'vaiziné
N'ou za biaoux, ergardé eprouvé à cherchi
N'ou n'en trouve pas bein épais ditelle comme yi
Mais je ne m'en vais as vos la nommé
Seulement la p'tite Samaritaine du vaiziné.

Florence Mary Hacquoil:
I' veur coumme belle-fille, eune femme tchi peut traithe
Et dans les clios tout travas peut faithe.
Il dit qu'eune villaise qui n'sait travaillyi
N'est pon la femme pour un fermi.

Justice

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Justice
J'en avons t-i' ieu du potîn,
Dans not' fanmille aniet!
Et man p'tit fréthe qui 'tait dans l'tort
M'a fait être bein fouâté.

Il avait mangi siex belles pêches
D'sus l'bouais contre la lav'thie;
Et p'pée qui l's avait bein comptées,
Toute suite les a mantchies!

Et man p'tit fréthe, lé scélérat,
A mins la bliaûme sus mé,
En disant qu i' 'taient bein trop hautes
Pour li à les gaffer!

Mais ses siex pêches n'li'ont pas fait d'bein
A chu mauvais garçon ......
Il a té malade, et ch'est sieux
Que ch'tait sa punition!

Saturday, 7 March 2015

Roger-Jean Lebarbenchon

Ouest-France rapporte:

Roger-Jean Lebarbenchon, ancien inspecteur d'académie de la Manche et ancien maire, est mort mardi 24 février dans sa 84e année. (...) Roger-Jean Lebarbenchon était aussi un écrivain et un amoureux de la langue, qu'elle soit française, normande ou anglaise. Il a été président du Prix littéraire du Cotentin. Il est l'auteur d'une anthologie guernesiaise, jersiaise et cotentine.

L'Avârie

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

L'Avârie

Av'ous oui cha qui s'arrivit -
L'fracas siez nous la s'maine passee?
J'f'thais mus d'vos raconter l'histouèthe
Du c'menchement, pour qu'ou l'appréciez -
Pépée acatit un moto
Y'a justement huit s'maines aniet
Tout fliambant neu et erlisant,
Ch'est qu'il en était fi, valet !

Friday, 6 March 2015

Alice in a World of Wonderlands

Nou-s'annonche un nouvieau livre:
A new book is announced:

Forthcoming in June 2015
From Oak Knoll Press, New Castle, Delaware in cooperation with the Lewis Carroll Society of North America.

Three volumes with 251 volunteer writers covering Alice’s Adventures in Wonderland in 174 languages.

Volume One

Includes general essays, essays about each language and the translation issues encountered, appendices, notes on contributors, a sixteen-page color section of book covers, and an index, along with numerous illustrations.
(...)
Jèrriais · Geraint Jennings

Volume Two

Contains “back-translations” into English of eight pages from Chapter VII of Alice’s Adventures in Wonderland with footnotes explaining what the translator did and why. Included are the back-translations of the first edition in each language and, when available, a recent one. Four tables show how certain phrases were translated into the various languages. Most back-translations include an illustration of the book cover.
(...)
Jèrriais 2012 Geraint Jennings

Volume Three

Consists of a bibliographical checklist of more than 7,600 editions of Alice’s Adventures in Wonderland in 174 languages (some listed as forthcoming) and over 1,500 editions of Through the Looking-Glass in 65 languages.
(...)
Jèrriais Geraint Jennings

L'Houmme et l'habit

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

L'Houmme et l'habit

Quand un bouan jour un être humain
Dans tchique coin d'tèrre, au temps jadis,
Eut l'idée dé sé couvri l'corps -
Fûsse compliètement ou en partie -
Il 'tait pus qu'seux à mié-sauvage,
P'têtre auve eune cave pour san d'meuthîn:
Mais s'n action fut l' c'menchement d'eune mode,
D'pis chu jour-là pour tout l'av'nîn.

Thursday, 5 March 2015

Ès Pallions


Tchi Vie

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Tchi Vie

J' trouve-t-i qu'la vie est duthe, tout d'même
Pour un garçon comme mé!
N'y a jamais eune minute d'êpaine
Du matin jusqu'au sé.
Quand man carillon d'bouan matin
Mé rêville auve san brit,
J'sais bein à tchi m'attendre du jour
Qui n'fait que de c'menchi!

Bouonne Saint Pithan! - Dy'gol Pyran Lowen! - Happy Saint Piran's Day!

Flag-map of CornwallNou-s'a êcanchi un but d'niolîn en Jèrriais et Cornouaillais pouor la Saint Pithan:

Here's an attempt at a bit of fun in Jèrriais and Cornish for Saint Piran's Day:

La Saint Pithan
Dy'gol Pyran Lowen!
Ès couôthîns et couôthinnes
jé souhaitons tout ch'tch'est bouan
aniet à la Saint Pithan!

Dydh da! Myttin da!

Quand j'allons en travas,
j'dithons "Bouônjour à matîn!"
ès anminnes et anmîns.

Kernow a'gas dynnergh!
Viy'-ous, nos us sont ouèrts
à touos, sait bas sait hauts,
en Jèrri et Kernow.

Wednesday, 4 March 2015

Pensées d'un Vieillard

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Pensées d'un Vieillard

I' faut qué l'Connêtabl'ye attenge un p'tit d'temps,
D'vant èrchéver ma contribution du rât!
La vie peut être duthe pour les vièrs citouoyens,
D'même ayiz d'la pâcienche auv' nous vos anciens.
Votre pétite dette es'sa payie d'bouân tchoeu
Dans l'couothant d'tchiques mais j'peux vos asseûther.
Extchusez la manniéthe qué j'vos écris.

Mais, tch'est qu'est la vie sans un p'tit souôri?
Et j'prie touos les sièrs qué quand j'paqu'thai mes tailes
Qu'i' n'y'étha pas d'rât quand j'mé trouv'thai au ciel;
Car si j'savais par chance qué ch'tait tout aussi mal,
J'dithais, entèrrez-mé souos vot' Salle Pârouaîssiale!

Tuesday, 3 March 2015

1934: La natuthe est dêhalée - Nature has come out

En 1934, Marie la Pie (Fraînque Le Maistre) fit eune touônnée des clios:

In 1934, Frank Le Maistre, in "Magpie" mode, toured the fields:

Les d'vis d'eune Pie
Ki ri-ki-ki
Ka-ra-ka-ka

Né v'là l'èrnouvé sus nous. La natuthe est dêhalée, les ouaîsieaux chantent. Tout est vèrt et bieau. Qué ch'est bouon d'saver qu'l'êté n'est pas liain!

Mais chein tchi m'a fait réaliser qu'la r'vèrdie 'tait 'chîn ch'tait prîncipalement d'aver entendu chanter y'a tchiques jours, en m'tant ses bêtes déhors dé bouon matîn et pativouothant dans la rosée, l'ex-Chentegni Edmond L'Cornu du Boulivot - "Quand tout rênait à l'espérance, etc." Et pis ch'tait quand i' v'nait au r'frain:- "J'irai re-voir-ma-Nor-man-d-ie," i' m'semblye qué jé l'vai acouo. V'là tchi m'ramémouaithait d'la Faithe dé Lessay. Jé n'sai pon si sa vouaix est eune basse, eune s'gonde ou tchi, mais oulle est si mélodieuse et cliaithe qu'ou vos fait envie. Lé Edmond n'savait pon, j'sis seux, qué j'tais à l'êcouter s'êbraithe d'la maniéthe. J'éthais peu facilement lî rendre compte de ma présence en lî laîssant couorre un "p'tit douze-sou" sus la cahueule ou dans la noque du co, mais jé n'voulais dgéthe disteurber san bonheur pour lé restant du jour!

Toute la s'maine passée j'ai 'té empliyée à faithe eune înspection d'l'île.

Compétition d'gammes - Games competition

Né v'chîn chein qu'le Pallion d'Saint Louothains a grée pouor la compétition d'gammes:

Here's what the Pallion at Saint Lawrence have come up with for the games competition:




As-tu 'té bouôn?

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

As-tu 'té bouôn?

Quand j'ai 'té jouer auve mes anmîns,
Et qué j'r'arrive siez nous,
J'sai bein tch'est qu'Mémée s'en va m'dithe
Car ou m'lé dit tréjous;
As-tu 'té bouôn, coumme j't'avais dit,
T'es-tu bein comporté?
J'sai tréjous bein à tchi m'attendre
Quand j'm'en vais r'arriver!

Monday, 2 March 2015

British Pie Week

Ch'est la s'maine du pâté!

It's pie week!

pâté = pie



La Belle dé la Campanne

Né v'chîn la vèrsion du mannuscrit d'1868 d'la rêponse à la Belle dé la Ville par Jean Dorey:

Here's the 1868 manuscript version of the two-part dialogue in verse by Jean Dorey: the riposte to La Belle dé la Ville:

La Belle dé la Campanne
à la
Belle dé la Ville
Crai-tu, ma belle, êt' pus polie
En 'rniant t'n-idiôm' pour prendr' l'angliais?
Crai-mai, tout ch'là ch'n'est qu'd'la folie,
N'ya rain ditèt coum' not' Jerriais.

The Dragon (3)

À la rêunnion d'la Section de la langue Jèrriaise, Mêcrédi au sé, à La Société Jersiaise dans la Rue d'la Caûchie à 8 heuthes du sé lé 4 dé Mar, nou s'en va traduithe la deuxième partie d'l'histouaithe du dragon pouor d'la pratique granmaticale. N'en v'chîn la traisième partie d'l'histouaithe tchi s'sa pouor la rêunnion du mais d'Avri:

Still time to think about the second part of the dragon story for translation and grammar practice at 8pm on Wednesday evening, 4th March, at the Section meeting in Pier Road. (Don't worry about coming along if you haven't done any of the translation, it's not as though it's homework or a test or anything - just a basis for practising some questions, answers, different ways of saying things, synonyms and so on: something to get us talking!) And here's advance copy of the third instalment, for discussion at the April meeting:

Lé Chapé

Né v'chîn l'texte d'aniet d'not' auteu du mais, Amelia Perchard:

Here's today's text by our author of the month, Amelia Perchard:

Lé Chapé

Stèr Rondé avait 'té lav'thésse
Dans eune cèrtaine pâraîsse dé l' êst,
Dépis qu'ou sé trouvit restée
Veuve, y'avait eune trentaine d'années.
Dé s'maine en s'maine, hivé, êté,
Ou' faîsait tréjous l'même trajet,
San pagas d'êtrain sus san bras
Un d'vanté d'pouque fouôrré dédans.